Archives
les etats generauxles themesles temoignagesparticiper a la consultationliens utiles

Thème : Comment faire baisser les prix ?

Transports

Il faut des villes où les humains ont accès à tout à pied ou à vélocipède. Vingt minutes de bicyclette maximum en comptant les pentes. Donc à quinze kilomètres heure des villes de cinq kilomètres de diamètre. Les routes s'useront moins vite. On utilisera le réseau déjà existant pour les véhicules à moteur. On aura des vraies pistes cyclables comme dans la ville de Québec. Il y aura moins d'accidents. Les services d'urgences seront moins débordés. On sera des êtres appartenant au règne animal mangeant exclusivement des êtres des règnes végétal et minéral. Des théories affirment qu'il y assez de place sur Terre pour nourrir dix milliards de végétariens. Bien entendu, comme l'affirme Gabriel Cousens dans Sevenfold Peace, que tous deviennent végétariens d'un coup ne supprimera pas immédiatement la famine. Le moteur sera strictement réglementé. Pour les transports en commun et le fret. L'avion commercial. Il y aura des moteurs à hydrogène seulement. Plus chers, moins nombreux, pas polluants.

Thème : Comment faire baisser les prix ?

Transports

Vous répondez à ce commentaire :

faire des taxis et des transports collectifs exclusivement electriques avec des bornes a 30 km c'est le trajet maxi cela ne pioserait aucun pb
interdiction des scooters thermiques aux saintes uniquement des vehicules electriques avec une centrale de panneaux solaires sur le chameau

Thème : Comment faire baisser les prix ?

Transports

Vous répondez à ce commentaire :

Puisque les Européens n'ont pas la volonté de mettre sur le marché des véhicules hybrides , moins polluants que le thermique actuel , à la Réunion notammnent , il faut proposer plus de promotions sur les Prius , les nouvelles Honda Insight , véhicules tendant vers le propre, .Meme si ce sont des véhicules étrangers , cela pourrait faire un électrochoc pour les européens qui n'arrêtent pas de repousser la commercialisation de véhicules propres pourtant prêts dans leurs usines !