Archives
les etats generauxles themesles temoignagesparticiper a la consultationliens utiles

Thème : Comment mieux organiser la gestion des collectivités et de l'Etat ?

Retraité, Homme d'Eglise, Ex Président

La Polynésie a vécu plusieurs années d'instabilité politique et de clientélisme à outrance au profit des élus au pouvoir, souvent le choix électorat populaire est souvent ignoré et parfois trahi par des tractations politiques des élus pour se maintenir le plus longtemps au pouvoir.
Des abus, des détournéments au seul profit personnel, particulier et corporatif
ont été dévoilé au grand jour par les rapports de la Cour desComptes de PF. La voix du peuple n'a pas été entendu, respecté et honoré, donc les règles de la démocracie au sein de l'assemblée des Représentants et la morale politique n'ont as été respectées d'où les conflict internes sans fin qui ont conduit à cette instabilité politico-financière à outrance. Les soucis du peuple au quotidien ont été ignoré, la voix du peuple n'est plus respectée une fois les élus sont aux commandes du pays.
Je propose donc au Président de la République de lancer cet appel souverain aus élus toute partie politique et associations confondues, d'honorer et de respecter le choix et la voix souveraine du peuple. Le Président devrait dans le cas de la Polynésie montre l'exemple qu'il est à l'écoute des soucis et des revendcations du peuple avant tout. Donc le rapport entre le Territoire et l'Etat devrait être marqué par cette règle élémentaire de la démocracie.
Deuxièmement: intaller une moralité politique dans les Status et les institutions publiques de la collectivité, assurer sa mise en application par les Magistrature locale.
Troisièment: créer un impôt sur les gros salaires, diminuer les droits et taxes douanière ou meme les supprimer. Le peuple polynésien, en particulier les familles défavorisées et à revenu modestes, est accablé d'environ 40+ taxes directes et indirectes différentes sans distinction de revenu (environ 70% de la population ilienne vivant en dessous du seuil de la misère).
4ement: l'élection du Président de la Collectivité au suffrage universel engendre un problème culturel qui pourrait conduire vers un gouvernement unique, autoritaire et parfois despotique (tradition oblige). Au cours de mes contacts personnels auprès d'une large majorité de la population, la Départemenat lisation serait une option viable et acceptable.
. Eradique les inégalités sociales et économiques en Polynésie.
. En dernier: les résultats des travaux définis et ses finalités, le peuple tout entiere dla collectivité concernée devrait avoir le dernier mot, donc sa décision souveraine pour finaliser les grands projets qui émaneront de ces Etats Généraux pour la Polynésie Française, qui signifie: consultation popluaire pour donner la parole finale et souveraine au peuple.