Archives
les etats generauxles themesles temoignagesparticiper a la consultationliens utiles

Thème : Comment faire baisser les prix ?

PAR UNE DEFLATION GENERALISEE DES PRIX DECIDEE PAR LE GOUVERNEMENT

revoir la politique de creation des prix .

1) revoir la politique du fret tant maritime qu'aérien -le prix des journaux , de livres , des pièces détachés est exhorbitant , par rapport au prix coutant .
Commander sur Internet devient plus avantageux , mais cela fait un manque à gagner pour nos entreprises locales , qui finalement y perdent en vendant plus cher .
2) controler les petits commerces qui se developpent avec raison (crise oblige ) (vente de fruits et légumes sur les routes ) mais cela fait un manque à gagner pour les collectivités locales (pas de TP) et par voie de conséquence moins de recettes et plus de taux d'imposition -cercle vicieux
3) l'exonération totale des ménages défavorisés alors qu'ils béneficient des memes infrastructures est une aberration .Une imposition minimale (même au franc symbolique ) , permettrait la responsabilisation à la création de la richesse nationale .Qui crée cette richesse ? Qui en béneficie?
3) le versement du RSA une necessité , oui , mais en contrepartie , un nombre d'heures de travaux d'utilité publique en cas de chomage à longue durée .
Faut-il entretenir , à la charge de ceux qui paient des impots et qui s'essouflent cette forme de discrimination positive ?qui paye ? qui finance , sinon les contribuables , la classe moyenne encore une fois

3)Redonner du souffle à la classe moyenne en leur accordant une reduction d'impots(pourquoi pas tous les 5 ans , exonération de 50 % de leur imposition avec evidemment un seuil excluant les gros contribuables .cette classe moyenne payant des impots et ne béneficie d'aucun allègement .
les entreprises , les catégories sociales défavorisées , les grandes fortunes ont et bénéficieront d'allègements ,d'aides , d'exonération , de bonification etc ;etc
les salaires moyens , doivent tout payer , tout le temps , ne peuvent béneficier ni des alloc , ni de bourses pour leurs enfants , ni de centres de vacances, de séjour linhuistiques aidés , ni de prets à taux reduit , paient et subissent l'acharnement des impots , s'ils ont eu le alheur d'avoir eu des difficultés financières et du retard dans leurs impots (10 % , taux usurier de l'etat )
L'etat qui va sur un compte et qui raffle tout , sans etat d'ame .pas de considération , pas de pitié , pas délai , il faut payer meme si on na plus d'argent pour se nourrir
.Ils sont englués dans leur gestion et ne peuvent souvent avoir d'économies .
Il fut leur donner un coup de pouce
ils pourrront alors , repercuter cettte embellie sur les services , mieux elever leurs enfants , car moins stressés etc
4) revoir l'ensemble des mécanismes de formation des prix .Est-il normal qu'un sandwich au jambon coute 4.5 € soit près de 30 f
un poulet roti acheté sur le bord de la route :10 € soit 65 francs
un kilode poisson : idem
manger au restaurant à moins de 20 € soit 130 F , (600 F our une famile de 4 enfants) relève du parcours du combatttant , et ces prix sont pratiqués meme par les petits resto qui ne proposent pas une qualité de service correcte .
Il faut procéder à une politique de déflation globale des prix qui redonnera du soufle à l'ensemble de l'économie et traquer les abus .
ce qui est choqaunt , c'est la flambée co nstatée aux lendemains de l'euro , et qui a participé à cette augmentation de la chèreté de la vie .

5) une vraie politique de transport , aider les collectivtés à mettre en palce un vrai systèle de transport sur l'ensemble du territoire .
car 1 voiture , voire deux , couet cher en martinique (assurance , pièces détachées , entretien ) .
Pourqoui ce problème est-il pris en charge directement par l'etat en ffrance(Ile de france -projet d'un nouveau TRAM) et pas en martinique ?
Alors que l'on connait le role economique du transport dans le developpemetent de ce pays