Archives
les etats generauxles themesles temoignagesparticiper a la consultationliens utiles

Thème : Comment mieux organiser la gestion des collectivités et de l'Etat ?

Meilleure représentativité des citoyens

Si l’objectif de toute représentation électorale réside par le fait qu’il faut rapprocher le citoyen de ses élus, il faut donc revoir la carte électorale de LA REUNION :

POURQUOI ET COMMENT ?

1 - En augmentant le nombre de communes
Une logique des niveaux d’institution : Exemple : La commune de SAINT-LOUIS comptait en 1982 31785 habitants, en 2009 on peut considérer que SAINT-LOUIS avoisine le chiffre de 50000 habitants avec respectivement : SAINT-LOUIS = 26000 habitants et LA RIVIÈRE = 24000 habitants).
La GUADELOUPE avec ses 425 368 habitants compte 34 communes : soit une moyenne de 12510 habitants par commune. La MARTINIQUE avec ses 383941 habitants compte 34 communes, soit 11292 habitants par commune. La Guyane avec ses 157749 habitants compte 22 communes soit 7170 habitants par commune. Enfin, LA REUNION compte 713992 habitants pour 24 communes soit 29749 habitants par commune.
On sait que la carte électorale des circonscriptions sénatoriales et législatives va être revue, celle des communes et des cantons doit être revue globalement.

2 - Comment peut encore admettre que notre structure de représentation soit aussi minimiser ?

3 - Comment peut encore admettre que l’institution municipale soit politiquement plus forte que l’institution départementale ?

4 - Comment peut on admettre que nous soyons encore sur une région mono départementale ? Pour cela il faudrait mettre en place une grande RÉGION de l'océan Indien englobant (LA REUNION, MAYOTTE et les Terres Australes) : Région plus forte économiquement et rayonnant sur l'océan Indien.
Pour cela et uniquement dans ce cas, l'échelle départemental pourrait disparaitre.

5 - Comment peut ne pas admettre que l'on puisse être l’exception à la règle européenne avec l’originalité d’une région répartie sur tout un océan ?

6 - Une logique intercommunale
Le développement des micros régions sera plus pertinent (exemple : le GRAND SUD pourrait être accompagné d‘une refonte de la représentation des structures qui la composent, afin d’affiner sa représentation citoyenne.)
En fait, dans un développement intercommunal, on constate le développement de structures à échelle humaine où le rapport élus/citoyens se développe pour un meilleur suivi individualisé des demandes et au service de la population. On confère ainsi par transferts les compétences : aménagement du territoire, environnement, économie/tourisme, transport, énergie, etc …

7 - Une refonte institutionnelle
En France, en 1998 il y a eu création des communes de :
• PREHY : 130 habitants, Département 89
• GIVRYCOURT : 87 habitants, Département 57
• RENNING : 143 habitants : Département 57
• TORCHEVILLE : 143 habitants : Département 57

En France, en 1999 il y a eu création des communes de :
• RONCHERES : 83 habitants, Département 89

En France, en 2000 il y a eu création des communes de :
• BOURDENAY : 123 habitants, Département 10
• TRANCOULT : 144 habitants, Département 10
• BERCENAY LE HAYER : 135 habitants : Département 10
• CAROLLES : 564 habitants : Département 50

En France, en 2001 il y a eu création des communes de :
• OUSSE : 1273 habitants, Département 64
• SENDETS : 737 habitants, Département 64
• RENNING : 143 ha
• DRAILLANT : 564 détachée de PERRIGUIER, 1380 habitants, HAUTE LOIRE
• ANTAGNAC : 187 habitants détaché de RUFFIAC 149 habitants : LOT ET GARONNE

En 2003, Arrêté du 23 décembre 2003 – NOR INTB0400175 A
Par arrêté du Préfet de La Meuse sont détachées de la Commune de RECICOURT les portions de territoire de BRAHANT en ARGONNE et de BROCOURTY en ARGONNE
Population : RECICOURT = 141 – BROCOURTY = 50 et BRAHANT = 109
En 2005 : d’autres scissions de communes sont en cours de préparation.