Archives
les etats generauxles themesles temoignagesparticiper a la consultationliens utiles

Thème : Quels projets structurants pour l'avenir de chaque territoire ?

La question de la gouvernance

Atelier 1 : la gouvernance

Sur la zone du haut Maroni se pose le problème de l’accès au foncier. Pour le moment, toute la zone haut Maroni (au sud de Maripassoula) est régie par le système du droit d’usage. Cela ne permet pas aux habitants de bénéficier d’un titre foncier, ce qui bloque les démarches administratives pour les porteurs de projets agricoles et pour la création d’entreprises (notamment liées au tourisme). Il convient donc de trouver une solution sur le plan réglementaire et permettre aux porteurs de projets amérindiens de mener à bout leurs ambitions.

Concernant la prise de décisions, il y a des réunions à la mairie avec les Capitaines (chef d’un village amérindien) qui sont avisés et consultés sur les activités affectant leur village. De plus, lors de missions et de chantiers, il est de coutume de se présenter auprès du chef de village pour expliquer le motif de sa présence dans le village. Cette coutume est généralement respectée par les entrepreneurs et services de l’Etat lors de visite de chantier. Il convient donc de maintenir et de renforcer cette coopération entre mairie et autorités coutumières.

Enfin, la commune de Maripassoula dispose d’une maison des services publics. Ce bâtiment accueille en permanence un VCAT de la Direction de l’Agriculture et de la Forêt. Deux autres bureaux et un logement de passage permettent la venue mensuelle de la CAF et de la CGSS. De façon occasionnelle, la PJJ et le CDAD y tiennent des permanences. Il faut noter que le nouveau directeur de la PJJ souhaite intensifier le rythme des visites de la PJJ à Maripassoula. De plus, plusieurs services sont intéressés pour planifier des permanences à savoir le Pôle Emploi, qui reçoit pour le moment les demandeurs d’emploi à la mairie. Dans ce cadre, il pourrait être intéressant d’équiper la maison des services publics d’internet et d’une borne informatique permettant aux demandeurs d’emploi de consulter les offres disponibles. Les services fiscaux sont également prêts à tenir une permanence en mai 2010 lors des déclarations d’impôt sur le revenu. Enfin M. le bâtonnier souhaite mettre en place la venue régulière d’un avocat pour des consultations et pour aider les gens dans leurs démarches. Il faut finaliser la mise en place de ces différentes permanences à Maripassoula et Papaïchton. Depuis peu, le planning mensuel de la maison des services publics est transmis aux différents villages amérindiens et à Papaïchton.