Archives
les etats generauxles themesles temoignagesparticiper a la consultationliens utiles
Thème : Comment mieux organiser la gestion des collectivités et de l'Etat ?

Former les élites politiques locales

Ce qu'ont écrit les internautes sur le même sujet. Cliquez ci-dessous pour en lire le détail.
avenir institutionnelPINARD, Martinique
Former les élus et leurs collaborateursolindi, Guadeloupe
la gestion des collectivitésnikonos, Guyane
Liberte et RESPONSABILITEtheze, Guadeloupe
Meilleure gestion des deniers publicsMAZEL JOELLE, Réunion
Mieux former les élus locaux et les candidays aux concours administratifsAssociation Consensus Outre-Mer, Guadeloupe
3.25
Thème : Comment mieux organiser la gestion des collectivités et de l'Etat ?

Former les élites politiques locales

Vous répondez à ce commentaire :

Préciser qu'il faudrais qu'ils aient une formation en entreprise comme nos jeunes!!! Qu'ils aient une toute petite notion d'économie...En Martinique, je n'en connais qu'un qui ai cette notion... Les autres planent totalement et écoutent sortir de leur bouche leur tournure de phrase!!!

Thème : Comment mieux organiser la gestion des collectivités et de l'Etat ?

Former les élites politiques locales

Vous répondez à ce commentaire :

Je suis pour cette idée. Une formation des élites politiques locales.
Certains de nos politiciens sont de très bons tribuns, mais ils manquent d'expériences et de valeurs morales. Si l'on veut être un exemple de démocratie dans la région, il, faudrait que nos élus soient eux aussi irréprochables et dignes de confiance.
Un séminaire d'éthique politique et de gestion publique à une des grandes écoles nationales ne pourraient pas leur faire de mal.

Thème : Comment mieux organiser la gestion des collectivités et de l'Etat ?

Former les élites politiques locales

Vous répondez à ce commentaire :

Tout a fait d'accord tous les élus locaux de la Martinique n'ont aucune connaissance sur l'économie de base. Ils ont des formations Très différentes et parfois à l'opposé.
Je ne critique pas mais certains Maires de la Martinique ont de réels difficultés avec le Français cela se voit notament lors des débats télévisuel, je trouve cela affligeant.
Comment vous voulez que des personnes comme cela défendre nos intérêts, et se sont les mêmes qui se dit capable de gérer un pays.
Cela l'approuve encore une fois que les Martiniquais votent juste pour le Folkore ils faut changer ses mentalités car l'avenir de la Martinique est beaucoup importantes que cela.

Thème : Comment mieux organiser la gestion des collectivités et de l'Etat ?

Former les élites politiques locales

Vous répondez à ce commentaire :

je suis agréablement surprise par vos réactions et je partage vos avis.
Nos hommes et femmes politiques qui sont élus du peupble comme certains le proclament doivent gérer les deniers publiques dans une optique de saine gestion; La course au privilèges est une attitude humaine; Mais lorsqu'il s'agit de deniers publiques, un peu de modération est nécessaire. Il en va de la crédibilité de nos élus. Sachant que pour la métropole, nous sommes des éternelle assisté

Thème : Comment mieux organiser la gestion des collectivités et de l'Etat ?

Former les élites politiques locales

Vous répondez à ce commentaire :

Je pense que les hommes politiques locaux devraient de temps en temps organiser des enquêtes auprès de la population afin de savoir si les politiques qui sont menées sont en adéquation avec les demandes de la population. Le fait d'être formé est certes important mais la formation n'inclue pas qu'on soit un bon gestionnaire.

Thème : Comment mieux organiser la gestion des collectivités et de l'Etat ?

Former les élites politiques locales

Vous répondez à ce commentaire :

vous vous perdez en conjoncture tout celà existe deja mais bouder par les elus eux memes Ce serait reconnaitre leur incapacite a gere ls affaires publique alors tous mandants doit montere que les affaires publique l'interress par des stage a posteriori?

Thème : Comment mieux organiser la gestion des collectivités et de l'Etat ?

Former les élites politiques locales

Vous répondez à ce commentaire :

on ne gère pas une collectivité au nez, Avoir un programme, faire des promesses à la population, rechercher un maximum d'indemnités en siégeant dans plusieurs commissions sans avoir le temps d'y aller c'est le profil de nos politiques. Gérer une collectivité c'est pouvoir gérer en plus de la population les ressources humaines, maîtriser le dialogue social, donner un espace de parole à la population, être disponible pour cette population, savoir anticiper, savoir gérer les deniers publics, comprendre un budget etc.. c'est gérer une véritable entreprise. Si le dirigeant d'une entreprise se doit être compétent et donc avoir les diplômes qu'il faut pour diriger eficacement son entreprise, pourquoi ne pas exiger un minimum de qualification pour les élus?

Thème : Comment mieux organiser la gestion des collectivités et de l'Etat ?

Former les élites politiques locales

Vous répondez à ce commentaire :

Effectivement, les élus devraient afficher leur CV lors des campagnes électorales, car la population doit choisir un gestionnnaire de collectivité territoriale de préférence diplômé MASTER 2 de gestion des collectivtés territoriales car il doit avoir des compétences en Gestion des Ressources Humaines, Comptabiltié, Finances, Droit , Urbanisme etc...heureusement que les nouveaux maires sont actuellement de plus en plus diplômés car comme le dit chris972 de Martinique, le maire gère une véritable entreprise.Arrêtons avec les partis politiques qui n'apportent rien de concret à la population, choisissons des hommes et des femmes efficaces, formés et disponibles surtout (pas de cumul de mandats)

Thème : Comment mieux organiser la gestion des collectivités et de l'Etat ?

Former les élites politiques locales

Vous répondez à ce commentaire :

@Martine
Ce qui fait la particularité de la République Française, c'est que même un "sans diplome" peut être élu.
Il existe des formations. Il existe des diplomés qui peuvent épauler un élu. Donc demander à ce qu'un élu soit détenteur d'un MASTER, c'est transformer les valeurs de la République et de la démocratie française.
Le plus important c'est d'être bien entouré, bien conseillé quand on est un élu et avoir les bases en gestion. Il faut pas être diplomé pour savoir quand on a pas d'argent pour entamer des dépenses!!! Il ne faut pas non plus être diplomé pour savoir quand on a fait des "abus sociaux"!
De plus un élu n'est pas UNIQUEMENT un bon gestionnaire. Il faut aussi être à l'écoute de la population et anticiper leur demande.
On peut compter sur une main les élus qui prennent le temps de recevoir leurs administrés ou qui délèguent ( tout en surveillant ) la réception des administrés.
Etre bon gestionnaire sans prendre le temps d'être à l'écoute de la population c'est revenir à l'époque de Mathusalem.
Etre bon gestionnaire sans avoir un minimum d'éthique morale, je ne vois pas la nécessité.

Thème : Comment mieux organiser la gestion des collectivités et de l'Etat ?

Former les élites politiques locales

Vous répondez à ce commentaire :

La politique est une chose, la technique en est une autre.
Il faut que nos politiciens, nos leaders, ceux-là même qui arrivent à nous convaincre de voter pour eux, s'entourent de techniciens et de diplômés efficaces et confirmés !
Ce n'est pas plus compliqué.
Les politiques passent 50% de leur temps à se défendre ou à attaquer le parti opposé...
Ne leur demandons pas d'inspecter les chantiers et de garantir les ouvrages commandés.
Exigeons la présence de professionnels aux cotés de nos politiques.
Exigeons un résultat, des garanties, un non-gaspillage de l'argent du contribuable !
A chacun sa place !

Thème : Comment mieux organiser la gestion des collectivités et de l'Etat ?

Former les élites politiques locales

Vous répondez à ce commentaire :

Oui une formation des élus et de leurs collaborateurs est très importante; Globalement, il faudrait définir de quoi nous avons besoin dans 10 ans, dans 20 ans: d'agriculteurs, d'informaticiens, d'artistes et pousser les jeunes vers tel ou tel autre voie.
Il est triste de voir des générations entières de Domiens faire des études de "Marketing" pour ne pas avoir ensuite d'emplois chez eux.
Meilleures salutations,
Sylviane JG

Thème : Comment mieux organiser la gestion des collectivités et de l'Etat ?

Former les élites politiques locales

Vous répondez à ce commentaire :

@Philippe
dixit"Les politiques passent 50% de leur temps à se défendre ou à attaquer le parti opposé..."
Je dirai qu'à l'heure actuelle c'est 80% lol..! Au moins on peut avoir de bons fous rire. Je crois bien que leurs "bagarres" nous montrent ... qu'ils pensent avant tout à la survie de leur propre camps, avant de penser réellement à notre bien être à long terme.
Le pire c'est que se sont ceux qui ne sont pas en place ... qui prônent pouvoir mieux faire!!! Il serait temps que droite et gauche antillaise essaient vraiment de régler les problemes de fond ENSEMBLES ... avant de s'embarquer dans des "gueguerres infantiles" outre Atlantique.

Thème : Comment mieux organiser la gestion des collectivités et de l'Etat ?

Former les élites politiques locales

Vous répondez à ce commentaire :

Je suis d'accord! Qu'ils aillent se former!

Thème : Comment mieux organiser la gestion des collectivités et de l'Etat ?

Former les élites politiques locales

Vous répondez à ce commentaire :

Nous avons les élus que nous avons choisis. Il y a la profession de foi des candidats; s'il manque des informations, à nous d'interroger leur entourage pour les avoir. Un manque d'éléments décisifs sur le candidat devrait le disqualifier d'office de la compétition électorale.

L'élu doit présenter le bilan de sa gestion. Après étude de celui-ci, on peut évaluer le travail fourni. Ce qui permets de le sanctionner pour incompétence ou pour toutes malversations commises; la population pourrait même demander la démission de l'élu coupable et déclencher une procédure d' élection anticipée ; pourrait déposer plainte dans certains cas avérés.

C'est au candidat de se former avant de se présenter au verdict des électeurs; quant il est élu, c'est à lui de prouver qu'il est à la hauteur de la mission que lui a confiée le peuple. Ce dernier doit lui demander des comptes bien plus souvent sur sa gestion, il ne doit pas hésiter à le renvoyer dans ses foyers si le bilan n'est pas satisfaisant.

Le carnet de route devrait être fixé par le peuple , puis à l'élu de le suivre scrupuleusement , avec loyauté , compétence, clarté. Le programme du candidat doit correspondre au plus près du carnet de route établi à chaque mandature par la majorité des électeurs selon les objectifs à atteindre.

Thème : Comment mieux organiser la gestion des collectivités et de l'Etat ?

Former les élites politiques locales

Vous répondez à ce commentaire :

Pourquoi se voiler la face sur ce délicat problème du renouvellement de l'élite politique? Nos élus, nos chers élus sont très entreprenants avant les échéances électorales, après plus rien. Ils sont pour la plupart relativement agés et ce ne sera pas maintenant qu'un renouvellement va s'opérer. La loi devait prévoir un nombre de mandats limité (empêcher trop de cumuls) à nos élus car souvent ils restent vraiment trop longtemps en poste et aussi un nombre obligatoire de jeunes au sein des différents conseils. En parlant d'États généraux, c'est du bleuff tout ceci. j'ai l'impression que nos politiques trompent leur peuple. Souvent ceux qui se battent pour une meilleure égalité, une meilleure répartition des pouvoirs locaux sont ceux qui sont bannis de la scène politique. Sur les 34 communes de la Martinique, la plupart des maires sont âgés et sont accrochés au pouvoir.
Ou est la relève politique? Il n'y en a pas malheureusement dans ce pays et les hommes politiques du désintéressement que les jeunes ont vis à vis de la politique. Peut être aussi que cela arrange certains d'entre eux. Il n'y a aucune démocratie participative dans ce pays. Le peuple doit être consulté, informé à tout moment. Messieurs les politiques, le peuple n'est plus dupe et ne mange ce que vous voulez leur faire manger. De' plus en plus la culture politique renait en Martinique animée par tout à chacun. A bon entendeur salut! Les békés ont ue castre mais les hommes politiques également.

Thème : Comment mieux organiser la gestion des collectivités et de l'Etat ?

Former les élites politiques locales

Vous répondez à ce commentaire :

au sortir d'une analyse du panorama politique de ces 30 denières années (dont les changements notables peuvent se compter sur les doigts d'une main!!) est-il bon de rappeler que la politique est l'affaire de tout un chacun!!
En effet se lancer en politique suppose un minimum de connaissance ainsi qu'un minimum de patriotisme.........et oui, pa-tri-o-tisme!!!
Donc former les élites politiques locales semblent peu favorable à un dénouement heureux de la crise politicienne locale!!
Cependat informer sans tabou des enjeux dun engagement politique, de son cadre de ses exigences mais aussi de ses perspectives provoquerait pour le moins des nouvelles vocation et avec de la chance une nouvelles vision du citoyen au moment de se rendre dans les urnes...............ça éviterait peut-être de se faire couillonner sur nos préférences électorales et ça responsabiliserait surement tous les citoyens lambda sur son implication ou non dans la marche du pays qu'il habite!!!

Thème : Comment mieux organiser la gestion des collectivités et de l'Etat ?

Former les élites politiques locales

Vous répondez à ce commentaire :

Une fois elus, nos représentants communaux,generaux et regionaux ,devraient OBLIGATOIREMENT, avant de toucher leurs premieres indemnites ,effectuer un stage de 15 à 30 jours dans une structure specialisée locale en formation de management et de gestion de la comptabilité publique (budjet d'investissement,fonctionnement,compte administratifs, subventions,projets structurants,...). Et surtout ils devraient signer un code de conduite morale,sous peine de sanctions ,et leurs mandats ne devraient pas exceder 2 consecutivement. et donc faire du "turn over" pour laisser la place aux jeunes. C'est ça la democratie .il y aurait moins d'abstentions aux differents scrutins.et celà eviterait bien du copinage à l'ancienne et des dérives coupables.

Thème : Comment mieux organiser la gestion des collectivités et de l'Etat ?

Former les élites politiques locales

Vous répondez à ce commentaire :

Je pense qu'il sera plus utile de former et informer les electeurs.

Pourquoi pas instaurer une obligation d'afficher tous les condamnations des candidats aux elections sur le bulletin de vote, ainsi que sur les affiches de campagne ??

Ca nous evitera pas mal de votes pour de politiciens corrompus, déjà condamnés, et multi-recidivists.

Thème : Comment mieux organiser la gestion des collectivités et de l'Etat ?

Former les élites politiques locales

Vous répondez à ce commentaire :

Tout compte fait ils on besoin de plus qu'une Formation mais a changer et mettre du sang neuf.

Thème : Comment mieux organiser la gestion des collectivités et de l'Etat ?

Former les élites politiques locales

Vous répondez à ce commentaire :

Je dois avouer que vous n'avez pas tord nos élites politique devrait faire des formations afin d'être meilleur plus pragmatique et aguerrir aux dossier auxquels ils doivent affronté

Thème : Comment mieux organiser la gestion des collectivités et de l'Etat ?

Former les élites politiques locales

Vous répondez à ce commentaire :

Le DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE n'est pas un Gros mot - Mais souvent on cherche entre Chambre de Commerce - des Métiers - Communes - Département - Région - le niveau de décision - Le créateur d'entreprise ne devrait avoir comme principal souci "faire connaitre son projet - la nature - le montant de l'investissemnt et les fonds dont il dispose - Et la collectivité devrait "se mettre en quatre" pour qu'il puisse se lancer au plus vite - avec l'appui de toute la collectivité - Nos personnels politiques - meme issus de la Fonction publique - découvrent rapidement sur le terrain les "gens efficaces" pour aider un projet - mais la connaissance de l'ECONOMIE REELLE est un plus -

Thème : Comment mieux organiser la gestion des collectivités et de l'Etat ?

Former les élites politiques locales

Vous répondez à ce commentaire :

Depuis le début de ces ETATS GENERAUX DE L'OUTRE MER - Nous entendons les uns et les autres - Femmes et Hommes politiques représentant l'Outre mer - et notamment ceux qui sont les 41 parlementaires dont parle D.WOLTON - Pendant que leurs collègues de province en Métropole font quelques centaines de kilomètres - eux parcourent des milliers de kilomètres chaque année - Grace à eux le mardi après midi et le mercredi pour l'Assemblée Nationale et le Jeudi pour le Sénat - Nous les entendons défendre leurs territoires à PARIS - à la télévision - et récemment encore les soucis de la Martinique - C'est un métier très difficile - et nous leur devons déjà un immense respect - avant de critiquer !

Thème : Comment mieux organiser la gestion des collectivités et de l'Etat ?

Former les élites politiques locales

Vous répondez à ce commentaire :

Royet on ne critique pas, mais pour faire tous ce que tu viens de citez il faut êre aguérrie pour le faire, et malheuresement en Martinique plus particulierement il y a des Hommes politiques qui ne sont vraiment pas capable de gérer un dossier et d'aller le défendre a l'assemblée Nationale
Pour preuve quand je regarde a la télévision le Mardi les débats de l'A N nos elus nous font honte
1 Ils ne maitrisent pas des Sujets
2 Ne se tiennent pas informer de certains évolution
3 Fort de constater qu'ils ont du mal avec certaines définition
4 Aucune notion sur les Termes économique par moment.
Surtout qu'en Martinique ces élus veulent gérer leur pays eux même avec leur évolutions statutaire a ce rythme la Martinique coulera.

Thème : Comment mieux organiser la gestion des collectivités et de l'Etat ?

Former les élites politiques locales

Vous répondez à ce commentaire :

Je pense qu'il est important que le discours politique local en général se responsabilise ! Cela veut dire que les politiques doivent expliquer leurs projets, s'engager sur un délai et rendre des comptes sur l'état d'avancement de leurs projets. Et pas dire quand ça va pas c'est l'état !!! s'il y a des retards c'est l'europe ! quand il s'agit d'obtenir des financements puis dire en créole la France c'est loin et l'europe c'est loin , quand il s'agit de s'exprimer sur des décisions locales !!!!
Par ailleurs, peut on laisser en 2009, s'exprimer publiquement des gens parfois racistes faisant de la politique sans que les autres politiques n'interviennent vigoureusement quand il est dit n'importe quoi ! Est ce la même chose en métropole !? Résultat on peut douter de la qualité du politique local ; En cas de désordre , on se demande s'il est -il capable de nous défendre, s'il va empêcher la guerre civile (au pire!!!), si le politique local est complice du désordre .....?
Exemple, lors des évènements en Guadeloupe, les métropolitains qui suivaient les informations via internet pouvaient consulter sur les pages des liens vers le site syndical. De fait, on pouvait lire que les leaders du mouvement pronaient dans leurs sites internet l'indépendance, c'est leur droit....justifié notamment par des arguments qui me paraissent largement trop exagérés : ex" génocide par substitution du peuple guadeloupéen......"et j'en passe ...
De fait la presse avait porté les responsables du mouvement comme étant les "nouveaux hommes forts de l'ile", voire les nouveaux décisionnaires ! On entendait plus les élus !! sauf à se dédouaner auprès des manifestants ou sur les plateaux télé : "la crise c'est pas nous mais c'est l'état et l'europe!!!"
EN RESUME : je pense que cet exemple qui a donné une image catastrophique de la capacité des élus Guadeloupéens mais aussi de l'état à gérer les débuts de cette crise pose la formation et la responsabilisation des élus politiques locaux en même temps qu'elle pose l'étendue de nouvelles prérogatives pour eux .

Thème : Comment mieux organiser la gestion des collectivités et de l'Etat ?

Former les élites politiques locales

Vous répondez à ce commentaire :

Pour ma part je pense qu'il devrait être fait obligation aux candidats à une quelconque élection de suivre une formation correspondant aux responsabilités auxquelles ils entendent pouvoir répondre.
La gestion d'une commune n'est pas aujourd'hui une simple affaire de bon sens. Je suis par exemple consternée de voir le peu d'élus abonnés à Localtis.nfo ou s'ils le sont prenant connaissance des articles ou annonces pouvant concerner la vie de leurs administrés, comme je le suis également de constater qu'en Guadeloupe, pourtant une vraie mine d'or, pour ne pas dire une vache à lait, pour les professionnels de la formation, il n'existe aucun centre agréé pour celle des élus.
D'autre part il est très clair que la gestion des collectivités ne peut aujourd'hui s'envisager sans une participation active des administrés et que ces derniers doivent également faire l'objet d'une information et d'une formation initiales suffisamment approfondies pour leur permettre d'appréhender tous les enjeux des choix et des options adoptés par leurs représentants.
Il est scandaleux de voir que tant d'élus passent sur leur devoir de communiquer clairement et en toute transparence avec les citoyens. La Loi devrait mettre les élus dans l'obligation de communiquer toute information et non se contenter d'un droit à l'information que peu de citoyens exercent.
Enfin le renforcement du contrôle des administrations doit être systématique et réel. On ne peut plus se contenter des RAS des services. Trop de dossiers sont mal ou pas traités en temps et en heure. Il n'y a pas assez de transparence dans le fonctionnement de l'administration et bien trop de dérives, dont certaines frauduleuses, sont connues de tous les Guadeloupéens. Ceci doit cesser.

Thème : Comment mieux organiser la gestion des collectivités et de l'Etat ?

Former les élites politiques locales

Vous répondez à ce commentaire :

Ce que le Congrès prévoit pour la protection des emplois et du foncier de la Martinique est tout simplement suicidaire (et quelque part honteux).

Concernant les emplois – Il est prévu que pour accéder à un emploi en Martinique, il faudrait pouvoir justifier d’être résident en Martinique depuis un certain temps (pas encore définit mais probablement cinq ans). C’est la fin de l’arrivé des métropolitains blancs en Martinique qui ont besoin de travailler, (je vois mal comment on pourrait refuser un emploi à un martiniquais de retour au pays). Il s’agit donc d’une mesure qui ne vise que les métropolitains blancs.

Concernant le foncier – Mêmes les métropolitains blancs et riches (ceux qui n’ont pas besoin de travailler) ne viendront plus en Martinique, car l’accès à la propriété est soumis aux mêmes conditions que pour l’emploi, et la région garderait un droit de préemption sur tout achat de terrain à bâtir (même en absence de projet public).
Il reste les blancs martiniquais que nous appelons les Békés. Ceux là sont attaqués de toutes parts, on parle même d’expropriation. Les Békés ont commencés déjà à investir ailleurs.
Conclusion la Martinique pourrait à terme, devenir un ghetto pour martiniquais noirs.
En quelque sorte nous vivrions entre nous et ne parlions que le créole (le congrès prévoit également de développer le créole).

Or nos principales ressources économiques sont la banane, le tourisme, et les salaires des fonctionnaires (ils représentent ¼ de la population).
Tout d’abord parlons tourisme, 80% des touristes sont des métropolitains, lesquelles vont bien finir par se rendre compte qu’ils ne sont pas les bienvenus en Martinique, et que les Dominicains sont très accueillants et que les prestations sont bien moins chères.
Quant à la banane jusqu’à maintenant, nous avons réussi à la vendre aux métropolitains et aux Européens, en leurs faisant payer deux fois. Une fois quant ils l’achètent pour manger une deuxième fois par l’impôt.
Que restera-t-il de la Martinique que nous aimons tant ?

La Martinique est une merveilleuse île, mais elle doit rester ouverte au monde ou elle sombrera dans les luttes internes pour le pouvoir.
Le protectionnisme n’a jamais marché nulle part. Ca sert uniquement à embaumer les blessures du peuple.
Les touristes sont à 80% des métropolitains non pas à cause de la départementalisation, mais grâce à notre histoire et langue commune.