Archives
les etats generauxles themesles temoignagesparticiper a la consultationliens utiles
Thème : Comment limiter les importations et augmenter la production locale ?

Favoriser le développement économique local et les initiatives privées

Relancer la production agricole

Créer des usines de transformation des produits agricoles

Favoriser le micro-crédit

Ce qu'ont écrit les internautes sur le même sujet. Cliquez ci-dessous pour en lire le détail.
aide aux producteurs locauxBELLANCE, Guadeloupe
augmenter la production locale et les initiatives privéesPAKA JOCEYNE, Martinique
Comment limiter les importations et augmenter la production locale?Raymondi Laura, Guadeloupe
développement industrielBERTI, Guadeloupe
ne pas limiter les importationsampc, Réunion
2.5
Thème : Comment limiter les importations et augmenter la production locale ?

Favoriser le développement économique local et les initiatives privées

Vous répondez à ce commentaire :

arreter les subventions qui ne servent a rien le résultaglobale est négatif

au contraire arreter les subventions obligera l'industrie agricole à s'organisé , se modernisé et à se rendre compétitive face aux autres producteurs agricole du reste du monde mais d'abord faudrait il identifier les produit agricoles les plus interressant dans cette perpective de valeur ajouté respectueuse de l'envirronnement.

Thème : Comment limiter les importations et augmenter la production locale ?

Favoriser le développement économique local et les initiatives privées

Vous répondez à ce commentaire :

la prime de vie chère de 40 % en guadeloupe, incite l'élite des jeunes guadeloupéens à rechercher un emploi dans l"administration où il bénéficieront de la garantie de l'emploi et de revenus relativement confortables. Il est dommage que ses talents ne soient pas utilisés à développer la Guadeloupe par la création d"entreprises.
Par ailleurs 40 % me paraissent exagérés et je ne crois pas que le coût de la vie en guadeloupe soit supérieur à celui de Paris.
Il serait équitable d'aider les chômeurs et les RMIstes plutôt que de maintenir des disparités de revenus importantes entre
les entrepreneurs et professions libérales
les fonctionnaires
les employés et ouvriers
les chômeurs

Thème : Comment limiter les importations et augmenter la production locale ?

Favoriser le développement économique local et les initiatives privées

Vous répondez à ce commentaire :

tout à fait d'accord avec BRUNO et titange. Les subventions faussent l'equilibre economique des entreprises qui se retrouvent, dès que la somme est dépensée, en situation difficile.
De plus, la prime de vie chere est une incitation au fonctionnariat alors que les secteur privé pourrait se trouver enrichi des forces vives de nos territoires.

Thème : Comment limiter les importations et augmenter la production locale ?

Favoriser le développement économique local et les initiatives privées

Vous répondez à ce commentaire :

il reste à encourager la création de produits finis ( comme les yaourts et le beurre que l'on paie si cher) . les pizzas sont taxées à 40% par l'octroi de mer
alors qu'on peut les faire sur place .
il faut serieusement encourager les initiatives privées ou publiques pour fabriquer plus localement .
mais, pour cela, il ne faudrait pas de " croque en jambes de la grandes distributions !
il faut casser les monopoles quitte à créer des cooperatives .
pourquoi les mairies ou le gouvernement n'emploieraient des economistes
de terrains qui pourraient faire un bilan de ce qui est faisable dans un secteur
quitte à former des personnes et ouvrir des budgets ?

Thème : Comment limiter les importations et augmenter la production locale ?

Favoriser le développement économique local et les initiatives privées

Vous répondez à ce commentaire :

Créer des usines de transformation écologique de produits issus des ressources locales est une bonne idée. J'ajouterais que c'est aussi une bonne formule pour renforcer la défiscalisation industrielle en la rendant accessible aux ultras marin du continent à travers un schéma type: "Groupement d'Investisseurs Ultra Marins du continent - Utilisateurs exploitants locaux des 3 océans.

Thème : Comment limiter les importations et augmenter la production locale ?

Favoriser le développement économique local et les initiatives privées

Vous répondez à ce commentaire :

qu'est ce qui empêcherai la Guadeloupe et la Martinique d'être des producteurs de batterie au lithium de voiture électrique la Bolivie est à quelque kilomètres?
les ile sont tout petites ils est absurde de ce déplacer dans des véhicule thermique

Thème : Comment limiter les importations et augmenter la production locale ?

Favoriser le développement économique local et les initiatives privées

Vous répondez à ce commentaire :

Titange de Martinique
Vous avez raison, en matière de d'indsutrie et plus spécifiquement Européenne, les Doms peuvent jouer un rôle moteur et systémique en faveur de pays de la Caraibe.

La Caraibe c'est quoi ?
L’Espace Caraïbe est un ensemble de 38 territoires de plus de 5,2 millions de km² (10 fois la superficie de la France métropolitaine) alors que les îles de la Caraïbe font environ 235 000 km² (soit la superficie du Royaume-Uni).

Thème : Comment limiter les importations et augmenter la production locale ?

Favoriser le développement économique local et les initiatives privées

Vous répondez à ce commentaire :

Le développement économique local fait l'objet d'études depuis de longues années. Aux filières cannes à sucre , bananes on a ajouté ananas, melon, tourisme. On parle beaucoup de diversifications ( agricole,tourisme,pêche, nouvelles technologies...).

Il faut espérer que l'atelier qui s'occupe de ces questions dans le cadre des états généraux auront des propositions réalistes,concrètes.J'ai relevé quelques unes : transport mieux organisé, tourisme vert, énergies renouvelables, métiers de l'environnement, laboratoires de fabrication de médicaments, usines de fabrication de l'ethanol, usines de transformations agro-alimentaires, élevages et productions en milieu marin, usines de raffinage de sucre et annexes pour traiter les dérivés multiples issus de la canne et des produits fruitiers , légumineux,autres.

Pour permettre la réalisation de ces objectifs, il serait nécessaire d'avoir un groupement d'entrepreneurs déterminés pour l'apport du capital de départ , puis d'obtenir les aides de l'Europe , de l'Etat, des Collectivités; de permettre l'ouverture du capital de l'entreprise à des investisseurs( locaux, hexagonaux,caribéens...); participation des salariés aux bénéfices.

Vu le caractère concurrentiel de la plupart des activités des pays de la caraibe, il faut cibler celles qui dégageraient un plus-value, qui seraient perennes.
Il faudrait préserver le mieux-être de notre population, améliorer son niveau de vie , pas l'inverse sous le prétexte touchant de solidarité. Ne devenons pas les "dindons de la farce" par manque de réflexions.

Thème : Comment limiter les importations et augmenter la production locale ?

Favoriser le développement économique local et les initiatives privées

Vous répondez à ce commentaire :

Il faut absolument relancer les productions locales.
Pourquoi ne pas mettre en place dans les 4 secteurs géographiques des marchés agricoles 2 fois par semaine. Exactement comme les marchés de France. Instaurer dans ces marchés des prix à ne pas dépasser pour la vente des produits locaux. Car si les martiniquais n'hésitent pas à acheter en supermarché c'est vraiment parce que les agriculteurs vendent trop chers. La mois de grève de Février nous a bien démontrer que nos agriculteurs peuvent nous alimenter. Il faut peut être aller dans ce sens et mettre en place de vrai marché ou l'offre et la demande se rencontre.

Thème : Comment limiter les importations et augmenter la production locale ?

Favoriser le développement économique local et les initiatives privées

Vous répondez à ce commentaire :

Pourquoi continuer à produire du sucre que nous n'arrivons a vendre que grace aux subventions.
Nous ferions mieux de produire du carburant à base de canne a sucre
On en aurait ainsi fini avec le monopole de la SARA

Thème : Comment limiter les importations et augmenter la production locale ?

Favoriser le développement économique local et les initiatives privées

Vous répondez à ce commentaire :

l'octroi de mer sert, en principe, à taxer l'importation pour favoriser la production locale. c'est le coté noble de cette taxe.
Sachant que la taxe d'octroi de mer est reversée aux collectivités locales, qui peut m'expliquer pourquoi une collectivité locale favoriserai la production locale au risque de perdre unje partie de ses ressources ?

Thème : Comment limiter les importations et augmenter la production locale ?

Favoriser le développement économique local et les initiatives privées

Vous répondez à ce commentaire :

@Pierre
De toutes façons elles la perdront dans les années à venir, je n'ai rien entendu comme mesure de remplacement de ces fonds sauf l'autonomie dans le SMDE.

Thème : Comment limiter les importations et augmenter la production locale ?

Favoriser le développement économique local et les initiatives privées

Vous répondez à ce commentaire :

Pourquoi l'Europe finance autant la banane et la canne? Nos producteurs ne montent pas au créneau? y a -t-il une véritable politique en faveur du developpement de l'agriculture? Quel travail est fait pour la récupération des terres?

Thème : Comment limiter les importations et augmenter la production locale ?

Favoriser le développement économique local et les initiatives privées

Vous répondez à ce commentaire :

Ne pourrait on pas dire, tout simplement, que l’état français, est un état de droit, démocratique, assez humaniste, socialement très protecteur pour les plus démunis, et pour ces raisons je veux rester français. Mais pas dans une région qui exclurait les français venant des autres régions de France.
Le problème des Antilles c’est l’emploi.
Et ce problème ne se résout pas avec un changement de statut, mais avec une mise en place d’un climat propice au développement de l’économie. C'est-à-dire :
1 - Une stabilité politique, le mec qui veut placer son argent, veut savoir quelles sont les règles, et ne veut pas que ces règles puissent changer à tout moment.
2 – Une stabilité sociale, Le chef d’entreprise sait que si dans la région il y a des grèves à répétition et des blocages de la vie économique son projet échouera. Il ne veut pas non plus que ces tarifs soient contrôlés par la rue armés de barres de fer et des coutelas.
Pour mettre en place ces deux conditions, nous n’avons pas besoin de changement de statut, peut-être une seule assemblé limité à 40 ou 50 élus pour plus d’efficacité et économie budgétaire.
Economiquement la Martinique souffre d’un coût très élevé de production, mais cela tient au faîte de notre niveau de vie assez important, tant pis, il faut faire avec car nous ne voulons pas que notre pouvoir d’achat baisse.
Mais si nous arrivons à avoir une stabilité politique et sociale, l’industrie touristique est parfaitement jouable, à condition que les apprentis Domota ne viennent pas tout casser à chaque fois.
Ensuite il faut développer la production de tout ce que nous importons en quantité industrielle,
Nous importons 50% du poisson que nous consommons, les antillais ne savent pas pêcher ???
Nous importons la majeur partie de nos fruits et légumes, les antillais ne savent pas non plus cultiver ??
Beaucoup de terres cultivables sont en friche, pourquoi ??? Nous n’avons pas besoin d’attendre une réforme agraire comme au Zimbabwe (ils ont récolté le choléra), pour cultiver des fruits et légumes.
Je vote 73 avec assemblé unique et moins d’élus.
Mais sans haine ni discrimination et tous les français et européens de toutes les couleurs sont les bienvenus pour participer à cette belle aventure. Nous ne voulons plus être des assistés, alors au travail.
Nous ne pouvons pas dire que nous voulons l’argent des européens et l’argent des Français mais pas les européens ni les Français chez nous.

Thème : Comment limiter les importations et augmenter la production locale ?

Favoriser le développement économique local et les initiatives privées

Vous répondez à ce commentaire :

Comment un peuple qui se respecte peut demander à pouvoir aller n’importe où en France et en Europe, y travailler sans restriction aucune, acheter un terrain sans aucun problème. Mais restreindre le droit des Français métropolitains et des Européens de venir faire de même chez-nous.
En somme nous voulons leur argent mais ne voulons pas d’eux chez-nous.
Le peuple qui demande cette situation est condamné à disparaître, parce qu’il n’a pas d’honneur et ne se respecte pas.

Thème : Comment limiter les importations et augmenter la production locale ?

Favoriser le développement économique local et les initiatives privées

Vous répondez à ce commentaire :

Le Président Sarkozy nous a parlé de "développement endogène" lors de son récent voyage aux Antilles et nous serions "sourds" ? Allons donc !
La production alimentaire locale, les énergies renouvelables, la diversification des produits dérivés de la canne, les perspectives qu'offrent notre biodiversité (chère au Dr Joseph) et notre espace maritime, le tourisme de proximité et de luxe, la pêche, voilà des pistes sérieuses à explorer ! Elles créeront des emplois et feront entrer des devises.
Les Autorités françaises semblent vouloir injecter une dose "d'autonomie" dans nos organisations politiques et administratives, tout en nous appelant à ompre avec "l'Assistanat" et je ne sais pas où Sarko, Fillon, Penchard et Cie veulent conduire les DOM.
Le meilleur moyen de parer des "mauvais coups", c'est d'y être préparés !
Il est temps d'apprendre à vivre autrement en misant "à fond" sur le développement économique local.