Archives
les etats generauxles themesles temoignagesparticiper a la consultationliens utiles
Thème : Quel travail faut-il accomplir pour réconcilier la mémoire, la culture et l'identité ?

Enseignement du créole, de l'histoire et de la culture des Caraïbes. Dialogues et engagements concrets et réciproques avec les Békés pour la "nouvelle Martinique"

Ce qu'ont écrit les internautes sur le même sujet. Cliquez ci-dessous pour en lire le détail.
ARRETONS D'ETRE HIPOCRITE roseda, Réunion
Nous accepter complexestemistocle, Martinique
2.75
Thème : Quel travail faut-il accomplir pour réconcilier la mémoire, la culture et l'identité ?

Enseignement du créole, de l'histoire et de la culture des Caraïbes. Dialogues et engagements concrets et réciproques avec les Békés pour la "nouvelle Martinique"

Vous répondez à ce commentaire :

tous ces thèmes devrais faires partis des programmes télé.
La france devrait garder un controle sur nos chaines locales sans pour autant s'imposer ainsi par des films français tres philosophiques mais trop arrogants.
Certains journaliste pronne leurs propre politiques étrangère et corompu.

anecdote : un policier verbalise un automobiliste pour des plaque en ww apres un mois et on le traite de gugusse pcq il savait pas que l'administration est fautive. Le gars il fait son travail, apres l'automobiliste peux contester.
point trait .

Thème : Quel travail faut-il accomplir pour réconcilier la mémoire, la culture et l'identité ?

Enseignement du créole, de l'histoire et de la culture des Caraïbes. Dialogues et engagements concrets et réciproques avec les Békés pour la "nouvelle Martinique"

Vous répondez à ce commentaire :

Les Békés et les autres... Les mulatres, les Juifs, les libanais, les chinois... Tous ce gens font aussi le tissus économiques et sociale de la martinique!!!
Tout le monde semble l'oublier pour mieux se concentrer sur ces étranges békés!!!

Thème : Quel travail faut-il accomplir pour réconcilier la mémoire, la culture et l'identité ?

Enseignement du créole, de l'histoire et de la culture des Caraïbes. Dialogues et engagements concrets et réciproques avec les Békés pour la "nouvelle Martinique"

Vous répondez à ce commentaire :

Je suis d’accord avec mangouste 1211. Arrêtons avec ces histoires de « Béké » si on se concentrait plus sur le développement de nos plutôt que de ressasser le passé ! Et les békés ne sont pas tous comme Hugues Dépointes !
On demande l’enseignement du créole et de la culture, mais jusqu'à quel niveau d’importance, à l’école primaire oui. Le programme au collège et lycée est suffisamment chargé, qu’il n’est même pas le plus souvent terminé ! Mais n’oublions pas que cela ne nous permettra pas de poursuivre nos études ou carrière dans un pays étranger !

Thème : Quel travail faut-il accomplir pour réconcilier la mémoire, la culture et l'identité ?

Enseignement du créole, de l'histoire et de la culture des Caraïbes. Dialogues et engagements concrets et réciproques avec les Békés pour la "nouvelle Martinique"

Vous répondez à ce commentaire :

Je suis d'accord que l'on dispense un enseignement du créole (et pas "en créole") de la maternelle au CM2 (environ 2 heures par semaine) comme cela se fait dans tous les pays bilingues "dignes de ce nom".
Je prône également, dans un souci de parfaire nos relations avec nos voisins Caribéens, l'apprentissage de l'Anglais et de l'Espagnol (principales langues de la Caraïbe) dès le CM1.

Thème : Quel travail faut-il accomplir pour réconcilier la mémoire, la culture et l'identité ?

Enseignement du créole, de l'histoire et de la culture des Caraïbes. Dialogues et engagements concrets et réciproques avec les Békés pour la "nouvelle Martinique"

Vous répondez à ce commentaire :

Le creole doit ètre comme le français une officielle!!!
il ne faut pas que seulement l'enseigner comme une langue étrangère mais le créole au mème titre que le français doit ètre parlé partout

Thème : Quel travail faut-il accomplir pour réconcilier la mémoire, la culture et l'identité ?

Enseignement du créole, de l'histoire et de la culture des Caraïbes. Dialogues et engagements concrets et réciproques avec les Békés pour la "nouvelle Martinique"

Vous répondez à ce commentaire :

Enseigner le créole ne peut que nous enrichir car le créole est une langue riche créée à partir d'un mélange de différentes langues européennes, africaines et américaines. Ceux qui ont créé cette langue ont formé un langage qui s'il était mieux connu et enseigné nous donnerait de l'aisance pour mieux parler d'autres langues. Nos oreilles d'antillais sont habituées à entendre depuis tout petits au moins 2 langues alors continuons de parler le créole à nos enfants pour habituer leur cerveau à réfléchir autrement que dans une seule langue. Comme me disait un de mes prof d'espagnol italien d'origine en créole d'ailleurs: si vous saviez parler le créole vous seriez parfaitement bilingue parce qu'il y a bcp de mots espgnols dans la langue créole.

Thème : Quel travail faut-il accomplir pour réconcilier la mémoire, la culture et l'identité ?

Enseignement du créole, de l'histoire et de la culture des Caraïbes. Dialogues et engagements concrets et réciproques avec les Békés pour la "nouvelle Martinique"

Vous répondez à ce commentaire :

Les Martiniquais auront besoin de toutes les composantes de sa population (et pas que les Békés) pour bâtir la Martinique de demain.
En ces temps de "changement statutaire" dans l'air, ce n'est pas le moment de se diviser. L'Apartheid n'a jamais existé en Martinique et cette doctrine est l'une des plus exécrables que la Terre n'ait jamais produite !
Le Zimbabwe a sombré dans l'anarchie de son Despote "mal éclairé" (Mugabe) pour s'être mis à dos leurs "békés" (les Rhodésiens), détenteurs des leviers économiques de ce pays.
Bien sûr, ce que Mr Despointes a dit sur la "pureté de la race" est très regrettable et scandaleux, mais ce sont les propos d'un vieillard nostalgique du "bon vieux temps des Colonies" qui ne reflètent en rien la réalité békée du XXIème siècle.
Faisons en sorte que la Martinique ne devienne pas un second Zimbabwe !

Thème : Quel travail faut-il accomplir pour réconcilier la mémoire, la culture et l'identité ?

Enseignement du créole, de l'histoire et de la culture des Caraïbes. Dialogues et engagements concrets et réciproques avec les Békés pour la "nouvelle Martinique"

Vous répondez à ce commentaire :

Le nègrisme est très très dangeureux!