Archives
les etats generauxles themesles temoignagesparticiper a la consultationliens utiles
Thème : Comment favoriser le dialogue social et l'accès à la formation professionnelle ?

Diminuer l'influence des syndicats dans le dialogue social patrons/salariés

Ce qu'ont écrit les internautes sur le même sujet. Cliquez ci-dessous pour en lire le détail.
Les règles de la démocratie doivent s'appliquer dans les entreprisesolindi, Guadeloupe
3.25
Thème : Comment favoriser le dialogue social et l'accès à la formation professionnelle ?

Diminuer l'influence des syndicats dans le dialogue social patrons/salariés

Vous répondez à ce commentaire :

Diminuer l'influance des syndicats serait sans aucun doute une grosse erreur qui ne serait profitable qu'aux PATRONS des entreprises. Qui y veraient leurs intérêts plus qu'évidente (personnel), et la vrai question est comment améliorer le dialogue social.
Parce qu'on n'est certainement pas là pour un effectuer des bonds en arrière mais pour avancer, d'où l'intérêt est d'améliorer le dialogue.

Thème : Comment favoriser le dialogue social et l'accès à la formation professionnelle ?

Diminuer l'influence des syndicats dans le dialogue social patrons/salariés

Vous répondez à ce commentaire :

Je vous dit personnellement j'ai eu affaire appel au Prud'homme à cause de ceux qu'on appel les patrons voyous et c'est graçe au syndicat UGTG que j'ai put faire respecté mes droits. Un syndicat ne sert à défendre un employer devant sont patron car dans 95% des cas les patron font pression sur les salarié afin de leur faire peur pour qu'il ne réclame pas leur droit. Moi je vous dit franchement heureusement que les syndicat existe sinon je me serais retrouvé à la rue sans rien comme un chien. Le Prud'homme ma donner raison à 100%. Alors mes chères compatriote Guadeloupéen ne vous laissé pas berné car si les syndicat ne sont plus dans les entreprise qui vous défendras...? Les patrons ...? Réfléchissez avant de dire n'importe quoi ?
Pour règlé le problème c'est très simple ''que l'ETAT oblige les patron à respecté le code du travail et le droit et tout les conflit arrêterons immédiatement et nous aurons plus de grève.

Thème : Comment favoriser le dialogue social et l'accès à la formation professionnelle ?

Diminuer l'influence des syndicats dans le dialogue social patrons/salariés

Vous répondez à ce commentaire :

Il n'est pas question de supprimer les syndicats, mais de permettre aux salariés de s'exprimer directement, par vote à bulletin secret quand certaines situations sont bloquées. Je signale à bms qu'il existe également des syndicalistes voyous qui ne respectent pas les salariés et qui les utilisent parfois pour régler des comptes personnels avec les employeurs. Respectons nous, respectons nos entreprises, respectons nos collègues, respectons nos employeurs, respectons le travail, et tout ira mieux. Les conflits font partie de la vie, il est possible de les régler sans les transformer en guerre et en lutte des classes. Nous sommes en 2009, modernisons nos conceptions des rapports humains. Ne confondons pas travail et servitude. Le travail nous permet de faire vivre notre famille et de contribuer à l'économie de notre pays, protégeons nos emplois, ne cassons pas les entreprises.

Thème : Comment favoriser le dialogue social et l'accès à la formation professionnelle ?

Diminuer l'influence des syndicats dans le dialogue social patrons/salariés

Vous répondez à ce commentaire :

Bonjour,
Les syndicats ne doivent surtout disparître, c'est spécifiquement vitale pour nous Guadeloupéns car jusqu'à maintenant c'est la seule et unique façon de se faire respecter par les patrons. Ces derniers ne voient que leur avantage et se fichent bien de savoir si avec le salaire de misère qu'ils nous donne, vous pourrez nourrir votre famille ou pas. Arrêtez de croire au père noël, si les patrons avaient une bonne culture d'entreprise, étaient intègre et respectueux de la lois, nous n'aurions pas autant de grêve. Comment voulez contribuer à l'économie du pays quand vous vous prenez la tête chaque mois pour payer ne serait-ce que les factures courrantes et ce malgré un salaire ?
Les seules personnes qui pensent le contraire ce sont celles qui n'ont jamais eu à se battre pour leur pain ou pour tout simple garder un salaire de misère !!!
Lors des manifestations en janvier et après, les seuls qui étaient en guerre étaient tous les mamblos armés, les manifestant n'étaient pas armés,,,
A bonne entendeur salut.
Cordialement

Thème : Comment favoriser le dialogue social et l'accès à la formation professionnelle ?

Diminuer l'influence des syndicats dans le dialogue social patrons/salariés

Vous répondez à ce commentaire :

A Cathy bms Laly et tous les autres: continuez à mépriser et injurier les patrons, et vous verrez bien ou ira votre économie lorsqu'il n'y aura plus de d' investisseurs...
On en est pas loin!
Salaires de misère... on entend que ça!
Parlons de la productivité de misère, voire de la contre-productivité, ça existe aussi.
Bien sûr les syndicats ont leur rôle à jouer, mais certains, et ils sont la majorité en Guadeloupe, ont avant tout un objectif politique, séparatiste, voire raciste.
Pour cela ils sont décidés à ruiner l'économie locale jusqu'à ce que la population soit résignée, et obligée de constater qu'il n'y a rien à perdre à devenir indépendant.
Pour cela les syndicats ont le code Français du travail avec eux qui leur donne le pouvoir de ruiner toute entreprise, et au final toute l'économie, sans aucune contrepartie.
Le pouvoir sans responsabilité, c'est la porte ouverte à tous les abus.
Pour cela ils ont l'opinion derrière eux, facile à gagner en défendant tantôt des causes justes (comme celle de bms) tantôt en posant des revendications démagogiques (comme celle des 200 Euros pour tous).
Ils leur est facile de jongler avec ces deux atouts pour ruiner entreprise par entreprise l'économie Guadeloupéenne (et autres), faire fuir les investisseurs, faire monter le chômage (merci Mr. Domota, Dir. adjoint du pôle emploi!!!!), et s'appuyer sur la masse grandissante des chômeurs pour muscler d'année en année les manifestations.
Le pillage et la brutalité sont d'autres moyens de décourager les investisseurs, et pire encore de faire fuir ceux qui sont en place.
Ce qui se passe en Guadeloupe est extrême, mais a le mérite de montrer que les syndicats disposent d'un pouvoir abusif (en France Métropolitaine les abus sont concentrés dans la fonction publique où les directions et les gouvernements finissent toujours par céder puisqu'il s'agit de distribuer de l'argent public qui ne sort pas de leur poche...).
Il me semble donc vital, aussi bien en France que dans les DOM, que les syndicats soient responsabilisés: toute entreprise qui serait conduite à l'insécurité financière du fait de revendications abusives (interne à l'entreprise, ou globale comme "les 200 Euros pour tous") devrait pouvoir demander réparation au syndicat.
Cela devant la justice, et sur la base d'expertises compétentes.
Il est incroyable que la loi soit silencieuse sur ce déséquilibre!

Thème : Comment favoriser le dialogue social et l'accès à la formation professionnelle ?

Diminuer l'influence des syndicats dans le dialogue social patrons/salariés

Vous répondez à ce commentaire :

Il me semble que nous sommes à un tournant ou chacun doit se remettre en question, les syndicats aussi. Il me semble qu'il est maintenant temps de sortir de la posture de la revendication pour passer à celle de la proposition constructive.