Archives
les etats generauxles themesles temoignagesparticiper a la consultationliens utiles
Thème : Comment améliorer l'insertion des jeunes et garantir l'égalité des chances ?

Développer les programmes d'éducation civique

Ce qu'ont écrit les internautes sur le même sujet. Cliquez ci-dessous pour en lire le détail.
PERSO/LA MARSEILLAISE DOIT ETRE RESPECTEEcitoyens actifs et vigilants, Réunion
3.25
Thème : Comment améliorer l'insertion des jeunes et garantir l'égalité des chances ?

Développer les programmes d'éducation civique

Vous répondez à ce commentaire :

Ne pas sélectionner les pages de l'histoire de france (16 au 18e siècle). Plus développer la richesse de la culture de la france et faire prendre conscience aux jeunes de l'hexagone que LA FRANCE inclue aussi les DOM et TOM. J'ai pris conscience de la parfaite ignorance des hexagonaux sur la qualité de vie et l'histoire des antilles intimement liée à la France lors d'une mission en Martinique. Et je pense que l'on peut se poser de sérieuse questions quant au message délivré à nos jeunes dans les écoles sur la place des dom tom dans le territoire nationale. La plu^part du temps, les antillais arrivant en france sont considérés comme des immigrés.... dont acte!!!

Thème : Comment améliorer l'insertion des jeunes et garantir l'égalité des chances ?

Développer les programmes d'éducation civique

Vous répondez à ce commentaire :

Les Domiens ignorent l'histoire des Antilles de la même manière que les Hexagonaux. Depuis quelques années, les enseignants ultra-marins avec l'aide de l'éducation nationale essaient de corriger cette lacune.

L'éducation nationale doit inciter les historiens à mettre dans les ouvrages scolaires davantage de faits concernant les DOM-TOM. Elle doit permettre au rectorat et enseignants de chaque département d'ajouter des cours supplémentaires concernant l'histoire locale avérée.

Tous les historiens n'interprètent pas de la même manière les faits , cependant un consensus peut se faire sur certains d'entre-eux entre les historiens hexagonaux et les historiens locaux. L'information la plus juste possible du public doit primer sur des querelles "de clocher".

L'Etat doit assumer ses responsabilités concernant les atrocités commises contre les populations administrées du temps de l'esclavage et de la colonisation d'une manière générale.

La France fait des pas importants dans ce sens, saluons cette volonté de réparation à la demande de nos élus locaux. Le changement amorcé doit continuer sans heurt, sans esprit de revanche voué à l'échec, dans le calme et la sérénité.

L'éducation civique c'est aussi le respect : des symboles de la république, des valeurs, des règles établies,de la laicité, de l'autre, de l'environnement...

Par exemple : le problème du port du voile intégral doit être réglé sans transigeance. La France, pays laic, ne doit pas tolérer sur son sol ce symbole de soumission de la femme . L'islam ne doit pas imposer ses valeurs dans un tel pays, sous prétexte de revendication de la tolérance. Où va-t'on ?

Marie-Luce Penchard, Antillaise est nommée secrétaire d'état à l'outre-mer, saluons ce geste du gouvernement Fillon. Elle doit assumer avec compétence sa fonction. Elle sera jugée sur ses actes.