Archives
les etats generauxles themesles temoignagesparticiper a la consultationliens utiles
Thème : Quels projets structurants pour l'avenir de chaque territoire ?

Développer les énergies solaires et alternatives

Mettre en place un projet structurant sur le développement des énergies solaires
Exporter cette énergie produite

Ce qu'ont écrit les internautes sur le même sujet. Cliquez ci-dessous pour en lire le détail.
Agriculture, Soleil et Collectivités : les ingrédients d'une nouvelle économie ?Thierry Z., Hexagone
ATELIER ENVIRONEMENTrioda, Guadeloupe
Des panneaux solaires pour tousPierre-F, Guadeloupe
développement de l'énergie solaire erick L-S, Martinique
développement des richessescocolle, Martinique
Développer un système efficace de traitement des déchetsthomas chauvet, Guadeloupe
Eclairage urbainArsenault Gisele, Guadeloupe
économie guyannaiseshine, Guyane
électricité edfArsenault Gisele, Guadeloupe
energie renouvelable (géothermievagstar, Guadeloupe
Energie, tourisme, eau, eaux usées, déchets, aménagementAssociation citoyenne de Saint-Pierre, Réunion
energies renouvelablesRégine, Martinique
Energies renouvelables îles du sudJocelyn EMMANUEL, Guadeloupe
energies renouvelabre ,la pharmacopé,culture vivrierejeanlouis, Guadeloupe
Faire de la martinique un pôle d'exellence dans les energies renouvelableslaverité, Martinique
Favoriser le dévellopement durable pour tout et dans tous les dommainesjacinthedesiles, Guadeloupe
favoriser le développement localkymouf, Guadeloupe
geothermieparco, Guadeloupe
L'énergie nou nanadidier Chion-Hock, Réunion
L'énergie Solaire , mais à quel prix?president serge, Guadeloupe
les voitures, les métaux,la construction autolapouble, Réunion
liberté EGALITE fraternitéNicole Duhamel, Guadeloupe
LIMITATION DES IMPORTATIONStanaly, Guadeloupe
Maitrise de l'energieEsperance Fabien, Réunion
Mieux répartir les sommes allouées aux collectivités locales d'Outre-MerAndy LALBA, Réunion
productionassociation momon papa lélà, Réunion
Production locale et conditions d’un développement endogène…durableAMARRES, Réunion
projets novateurs dans le domaine de l'environnementhumana, Guadeloupe
Projets photovoltaiques au sol dans les Dom - 1SOLEO, Réunion
projets structurantspatchai tania, Martinique
QUEL PROJET DE DEVELOPPEMENT POUR LA GUADELOUPEasso.gpe.acacia.dhpr, Guadeloupe
QUELS PRINCIPES POUR L’ECONOMIE DE LA GUADELOUPE DE DEMAIN ?CPC La Parfaite Egalité, Guadeloupe
Quels projets structurants pour l'avenir de chaque territoire?PRUDENT, Martinique
Terre aux nombreuses possibilitésjenny971, Guadeloupe
Transportslfjp, Guyane
Une indépendance des indépendancesloukomana, Martinique
utilisation de la biomasse comme carburantpatrick charre, Guadeloupe
3.27381
Thème : Quels projets structurants pour l'avenir de chaque territoire ?

Développer les énergies solaires et alternatives

Vous répondez à ce commentaire :

Si vousavez 5 minute a consacrer allez consulter les statuts EDF et vous apprendrez que EDF appartient aux français qui l'on creer en1946 en versant un frans par habitants pour creer EDF Alors si nous etions citoyens on ne laisserais pas l'etat dilapider notre patrimoine

Thème : Quels projets structurants pour l'avenir de chaque territoire ?

Développer les énergies solaires et alternatives

Vous répondez à ce commentaire :

Tout le monde parle d’énergie nouvelles, et de changement climatique. Lorsqu’une société découvre un nouveau type d’énergie renouvelable (ce n’est pas tous les jours !) On imagine que les pouvoirs publics hexagonaux, devant une telle aubaine, vont réagir, et demander une expertise scientifique afin de prendre les décisions qui s’imposent, pour faciliter son développement. Il n’en est rien.

Nous disposons d’un projet en rupture technologique concernant l’énergie.
- Des brevets ont été déposés, dont deux brevets internationaux PTC, déclarés sans antériorité.
-Des études et des modélisations ont été réalisées, par plusieurs universités( en métro pole), donnant des résultats positifs et prometteurs.
- Un prototype a été réalisé en 2008, les essais ont validé les études.
Le projet consiste à mettre en valeur des énergies thermiques et les transformer en énergies mécaniques. La particularité de l’invention réside dans le fait que ces énergies thermiques sont dans des plages de températures ( basses et moyennes enthalpie) comprises dans les valeurs dont aucun moteur n’est en mesure d’exploiter les ressources. Ces températures sont les plus présentes sur la planète.
Exemple concret : Une étude indépendante a montré qu’a partir de la ressource thermique d’un chauffe-eau de 3m² type Vitosol 300 ( Viessmann) notre procédé (diamètre 30 cm) en version moteur et compresseur de climatisation, a une puissance mécanique de 2kW, remplaçant ainsi le moteur électrique et le compresseur d’une climatisation classique.
Les principales applications sont :
- La climatisation solaire,
- le chauffage par pompes à chaleur sans électricité ,
- La production industrielle d’électricité à partir de la géothermie moyenne enthalpie inexploitable avec un bon rendement, pour cette application avec les techniques actuelles.

Notre société et son projet sont connus (Lauréat semaine du développement durable 2007) St Paul, et ont reçus un accueil favorable de la plupart des organismes concernés par l’innovation à la Réunion, , Université, ARER, Technopole, CRITT etc….

Devant les perspectives économiques et sociales prometteuses pour le département, l’ensemble des DOM, mais aussi d’autres territoires car le projet a vocation a trouver des applications à l’échelle internationale, ces commentaires aux ETATS GENERAUX DE L’OUTRE MER sont peut-être de nature à susciter une expertise du projet, et l’intégrer dans la stratégie : REUNION 2030.

Thème : Quels projets structurants pour l'avenir de chaque territoire ?

Développer les énergies solaires et alternatives

Vous répondez à ce commentaire :

Entièrement d'accord pour accélérer le développement des panneaux solaires qui soulageront progressivement EDF Jarry et participeront à une moindre pollution.
Alors que Sony et Philips viennent tour à tour de présenter des prototypes d’écrans souples en couleur ou, si l’on préfère, de papier électronique, il faudrait dans un futur proche, travailler l'intégration visuelle de ces panneaux qui ne sont pas toujours du plus bel effet sur nos toitures...
Celui qui trouvera la solution pour faire des panneaux solaires "ondulables" à base de cellules photovoltaïques sur film souple se moulant sur la tôle et/ou ayant les mêmes propriétés (résistance, imperméabilité, teinte(s)) permettra un immense pas en avant mariant technologie de pointe, écologie et Style Architectural.
A l'aube du troisième millénaire, tout reste à inventer ! Ne négligeons pas la recherche, nous avons tant de problèmes d'importance à résoudre !

Thème : Quels projets structurants pour l'avenir de chaque territoire ?

Développer les énergies solaires et alternatives

Vous répondez à ce commentaire :

Le Président a proposé d'engager un "débat sans tabous", mais force est de constater que les thèmes de réflexion (sans plus) ont été fixés (par qui ?), ce qui laisse penser que le débat doive s'engager dans des directions bien précises, sans qu'on sache si celles chosies rejoignent vraiment les préoccupations essentielles des populations concernées, et probablement parce qu'on a déjà dans la tête des objectifs plus ou moins précis. Ne s'agirait-il alors que d'obtenir ou plutôt de laisser penser que l'on a eu la caution des gens ? un leurre de plus ? La question se pose, me semble-t-il.
Par ailleurs la plupart de ces thèmes relèvent de domaines assez "techniques", et il n'est donc pas étonnant qu'en matière de propositions, on ne trouve pour l'essentiel que des "idées", tout au plus, presque des "flash". Cela présente à mes yeux un gros inconvénient, à savoir que ces "idées" sont en fait vides de "contenu". Prenez n'importe laquelle, et voyez si vous pouvez en mesurer les avantages et surtout les inconvénients, immédiats ou à terme. Ce procédé nous expose de surcroît à un grand danger, à savoir que de contenus, celles qui seront retenues en auront, il n'y a pas à en douter, mais correspondront-ils à ceux envisagés par ceux qui les proposaient ? On peut en douter, surtout quand on voit comment, même dans l'hexagone, certaines mesures qui devraient contribuer à améliorer les conditions de vie (social, santé, réduction des accidents de la route, ...) sont mises en oeuvre en réalité, et ce à quoi elles servent réellement.
Si à l'évidence, la réflexion sur les thèmes proposés ne peut être inutile, je ne crois pas, pour ce qui me concerne, "toute chose restant égale par ailleurs", qu'elle contribuera vraiment à améliorer notablement la situation économique, sociale et politique du pays.
S'agissant par exemple de la question de la "baisse des prix", la question est mal posée. Il s'agit de mettre en place un système qui garantisse, de façon durable et permanente, que les prix demeureront toujours dans des limites raisonnables. Et pour cela, il n'y a aucun moyen autre qu'un contrôle étatique. A défaut de fixer le prix de chaque artcicle, on pourrait fixer des limites que ceux-ci ne peuvent dépasser 'selon l'artcicle, la catégorie d'articles ou quelque chose de ce genre". Sorti de là, on ne ferait que "bavarder", en se donnant l'illusion supplémentaire qu'on fait du bon boulot. Bien entendu le système devrait être contrôlé de façon régulière ou périodique et des mesures de rétorsion efficaces devraient être prises à l'encontre des contrevenants. L'Etat sait faire cela quand il le veut (exemple : les mesures à l'encontre des fumeurs, des accidents de la route, même si et peut-être grâce au fait que l'objectif réel est de faire entrer des sous dans les caisses). Bien entendu cela signifie qu'on change ou modifie un tant soit peu les fondements mêmes du système actuel. "les choses ne restent plus égales, par ailleurs".
C'est de la politique!
D'une façon générale, il y a lieu de chercher à limiter la marge bénéficiaire des commerçants en tout genre, y compris ceux qui vendent des services. C'est là que le bât blesse économiquement et socialement parlant. L'avidité de certains est trop grande, et "étouffe", "asphyxie" le peuple. Il faut réguler cela, sinon on continue de s'exposer à des crises qui, un beau jour finiront par donner ce que l'on ne souhaite pas. Fatalement, car "quand on ne peut plus reculer, alors que voulez-vous, on avance. On n'a plus le choix!". Il n'y a que ceux qui "vivent au présent, seulement au présent", et qui malheureusement sont très nombreux, à ne pas (vouloir) constater cette évidence. "Après eux, le déluge!".
L'amélioration du dialogue social ? Que l'on commence par rémunérer décemment les travailleurs, cela procède du respect de l'individu, et de la justice. Est-ce normal que les patrons vivent souvent dans le luxe, et plus souvent encore "sur le dos de leur société ou entreprise" (leur consommation privée est financée entièrement par la société, l'entreprise : voiture, bouffe, voyages, loisirs, ...) et parallèlement les employés sont rémunérés à peine au smic. Et vous voulez qu'il y ait de la paix sociale, le dialogue ?
La question à cet égard est "qu'est-ce qui peut amener chacun à vouloir vivre dans la paix, avec son employeur" (là encore : c'est un changement de cap, dont on a besoin). Le maintenir tout en tentant d'y apporter quelques améliorations, sans changement de la mentalité, et des objectifs patronaux (en termes de quantité et de rapidité de profit) ne peut rien changer fondamentalement. Au mieux cela contribuera à "reculer l'échéance", mais c'est bien ce que l'on a toujours fait. C'était comme cela sans doute au 17ème siècle, et avant, jusqu'au jour où 1789 est arrivé. Mais tout cela est loin, très loin, n'est-ce-pas! Une loi naturelle dit que "les mêmes causes produisent les mêmes effets". ça prend du temps, plus, beaucoup plus de temps qu'une vie d'homme, c'est vrai, mais ça finit par arriver.
Comme arrivera inéluctablement le jour où la Guadeloupe sera totalement dirigée par ses enfants. Mais chaque chose en son temps,...et le temps n'est pas venu, loin s'en faut. C'est là le problème fondamental de la Guadeloupe : la gouvernance. La nécessaire confiance qu'elle doit avoir en ses dirigeants politiques, économiques, ..etc. Nous sommes loin du compte, très loin. Notre rapport au pouvoir est trop ambigü. C'est là le drame.
Que penser de ces hommes (des femmes aussi ?) qui au moment même d'un entretien d'embauche, en cette période de crise aigüe de surcroît, n'ont qu'une seule idée en tête : comment s'y prendre pour "sauter" celle qui cherche désespérément un emploi ? et qui utilisent toute sorte de stratégie pour arriver à leurs fins, de l'annonce brutale de "la couleur", au relevé soigneux du n° de téléphone pour appeler le soir venu afin de poursuivre l'entretien au restaurant, ou le samedi ou un autre jour où il est peu probable que quiconque vous dérange (quand, de connivence avec quelqu'un d'autre, il ne se garantit pas de ne pas être dérangé dans ses oeuvres!).
C'est un "sport" très fréquent, trop fréquent, en Guadeloupe. Je ne veux pas nier que nombre de femmes à la recherche d'un emploi, utilisent elles aussi cette stratégie (à contrario) pour tenter de se faire embaucher. Elles se proposent elles-mêmes, elles "s'offrent", puisque "cou de sab en dlo pa ka maké". Mais est-ce une raison pour intégrer de fait cette pratique à l'entretien d'embauche ? sans compter que cette victime, quand elle y consent, n'a pour autant aucune garantie d'être employée, et quand c'est le cas, son sacrifice est payé en retour d'un emploi à durée déterminé et faible salaire, et qu'il y a de fortes chances qu'elle devienne l'esclave sexuel de ce patron (économique ou politique).
Que penser encore de ce type d'homme ou de femme politique qui prend en otage la population d'une commune parce qu'il a un différend (de quelque nature que ce soit) avec le chef d'édilité ?
Et l'on pourrait poursuivre avec les bakchich, par exemple.
Non, nous avons encore beaucoup de chemin à parcourir avant d'envisager sérieusement de "prendre en mains notre destinée". Je suis persuadé qu'au fond de lui-même chaque Guadeloupéen aspire à cela, et nul ne peut nier qu'économiquement ça coûterait moins cher, que cela devrait contribuer à faciliter la vie, les prises de décisions, etc. Mais pour l'heure ça n'est beau que sur le papier, dans l'esprit, en théorie.
Tout est une affaire d'hommes, avant toute chose! On peut prendre les dispositions que l'on veut, les lois, règlements, etc. Tant que nous n'aurons pas suffisamment d'hommes envisageant l'exercice du pouvoir avec plus de distance, alors il sera trop tôt pour envisager un changement de statut, quel qu'il soit.
Les choses bougent, et ça viendra. Mais en son temps.

Thème : Quels projets structurants pour l'avenir de chaque territoire ?

Développer les énergies solaires et alternatives

Vous répondez à ce commentaire :

Il existe en guadeloupe des quartiers (immeubles)qui abritent de nombreuses familles: ne serait-il pas possible d 'y faire installer des panneaux solaires? Apporter des aides aux co-propriétaires qui en feraient la demande ou les installer d'offices sur les nouveaux logements?

Thème : Quels projets structurants pour l'avenir de chaque territoire ?

Développer les énergies solaires et alternatives

Vous répondez à ce commentaire :

Energie solaire oui -les éoliennes aussi comme à MARIE GALANTE

Thème : Quels projets structurants pour l'avenir de chaque territoire ?

Développer les énergies solaires et alternatives

Vous répondez à ce commentaire :

Cela va en faire bondir certain, mais il faut arreter avec la canne à sucre et vivement 2014 la fin de la convention canne. Sur nos petits territoires, incomparables avec le Brésil, la production de canne à sucre nous prolonge sans fin dans un système économique qui marche sur la tête. Sur les 60 euros que rapporte une tonne de canne, 40 sont des subventions de l'Europe. Que deviendont nos petits producteurs en 2014, lorsqu'il n'y aura plus les subventions de l'Europe providentielle. A mon sens, c'est une production idiote, nous produisons de la canne qui sert essentiellement à faire du sucre que nous exportons vers la métropole (qui consomme de plus en plus de sucre de bettrave) et pendant ce temps nous sommes dans l'obligation d'importer une grande partie de nos denrées alimentaires, nos produits frais, nos légumes, nos fruits.
Notre terre, notre petit bout de terre, doit d'abord nourrir ses hommes, ses femmes et ses enfants avec des produits de qualité et à des prix abordables avant de produire un combustible servant à faire rouler des voitures.
Pour réduire la facture énergétique, il existe des solutions comme l'énergie solaire ou éolienne. Et puis il serait peut etre temps d'apprendre à faire attention à sa consommation d'énergie, adopter d'autres comportements au volant, pratiquer le covoiturage, lever le pied sur l'accélérateur, prendre quand c'est possible les transports en commun (même si c'est vraiment compliqué parfois).

Thème : Quels projets structurants pour l'avenir de chaque territoire ?

Développer les énergies solaires et alternatives

Vous répondez à ce commentaire :

Je vous rejoint sur bien des points, mais en tant qu'individu nous avons une responsabilité individuel, si les commerçants pratiquent des marges exorbitantes, c'est qu'il existent des personnes qui achètent. Je ne parle pas des produits de base ou de première nécessité mais par exemple des téléphones portables, des voitures neuves. Je traville dans l'insertion sociale, parfois je me déplace chez les personnes qui vivent dans des LTS avec peu de revenu mais avec un super bel écran plan sur la vielle table du salon à coté d'un magnifique télephone Blackberry? Avons nous perdus le sens des priorités? Avons nous besoin de prendre du recul par rapport à la société de consommation dans laquelle nous vivons. Il est trop facile de mettre uniquement en cause les hommes politiques, les hommes d'affaire. Nous devons déjà en tant qu'individu balayer devant notre porte et changer nos comportements.

Thème : Quels projets structurants pour l'avenir de chaque territoire ?

Développer les énergies solaires et alternatives

Vous répondez à ce commentaire :

oui un bon moyen de ne pas utiliser les sols pollué au chlordecorne. Au moins elle servirait a queluechose plutot que de grossir le nombre de cancer de la prostate.

Thème : Quels projets structurants pour l'avenir de chaque territoire ?

Développer les énergies solaires et alternatives

Vous répondez à ce commentaire :

oui les énergies renouvelables sont LA solution pour économiser sur les dépenses énergétiques de l'île . Mais c'est vrai qu'on a peur de dire non au passé et à toutes les vieilles habitudes . Mais qu'on le veuille ou non les temps changent ... les réserves de pétroles diminuent mais pas le soleil ... L'eau est partout présente mais pas répartie équitablement ... C'est à nous de prendre la responsabilité du changement . En général on ne regrette pas d'avoir changé des mauvaises habitudes ... Alors allons de l'avant ....

Thème : Quels projets structurants pour l'avenir de chaque territoire ?

Développer les énergies solaires et alternatives

Vous répondez à ce commentaire :

utiliser l'énergie solaire pour l'éclairage public qui est souvent défecteux.

Thème : Quels projets structurants pour l'avenir de chaque territoire ?

Développer les énergies solaires et alternatives

Vous répondez à ce commentaire :

Pour développer le solaire, il faut une vrai affirmation du politique. En effet EDF n'a aucun intéret à le développer compte tenu du prix auquel elle rachète le solaire. De plus les raccordements réseau posent problèmes (EDF ne s'engage pas sur les délais, et certains attentent le raccordement depuis plus de 6 mois) et les infrastructures sont à revoir.
Développer le solaire ,c'est l'avenir mais cela ne sera qu'un voeux pieux si les moyens techniques que gèrent EDF ne sont pas mis en place.
iL risque aussi d'y avoir une hostilité des employés d'EDF qui peuvent penser
que leurs emplois peuvent être menacés.
Le développement du solaire doit être planifié, IL doit y avoir une reflexion globale sur la création de metiers du développement durable et plus généralement sur les conséquences du développement du solaire.

Thème : Quels projets structurants pour l'avenir de chaque territoire ?

Développer les énergies solaires et alternatives

Vous répondez à ce commentaire :

La récente crise LKP a conduit à une baisse significative du prix de l'essence (on est passé en 9 mois de 1.54 € à 1.17 €/litre). Tout le monde est content (moi aussi en tant qu'automobiliste) mais de grâce, ne nous faisons pas d'illusion : l'essence augmentera un jour et atteindra des coûts vertigineux. Les causes : raréfaction des ressources, prix du BRENT, "gourmandise" des pays émergents (Chine, Inde, ...), conflits au Proche-Orient, etc ... Plus que jamais, il est temps de passer à des énergies alternatives. Nous avons la chance, en Guadeloupe, d'avoir les 5 sources d'énergies renouvelables (solaire, éolien, géothermie, hydraulique et biomsse), des efforts doivent être consentis afin de développer chacun de ces vecteurs énergétiques. De plus, cela créerait des emplois !

PS : J'ai entendu dire que la LODEOM permet désormais à la Région Guadeloupe de légiférer en matière de politique énergétique. Quelqu'un peut-il éclairer ma lanterne (ou me communiquer l'adresse du site qui en parle) ? Meerci d'avance.

Thème : Quels projets structurants pour l'avenir de chaque territoire ?

Développer les énergies solaires et alternatives

Vous répondez à ce commentaire :

Faire baisser le prix de panneaux solaires , les mettre dans les supermarchés de la même maniere que le RIZ ! C'est une façon de démocratiser le produit pour le petit consommateur !Il pourra , par exemple alimenter , son parc de poules , son dessous de treille ou son jardin , gratuitement , en faisant connâitre le produit !

Thème : Quels projets structurants pour l'avenir de chaque territoire ?

Développer les énergies solaires et alternatives

Vous répondez à ce commentaire :

Il faut démocratiser rapidement les panneaux photovoltaïques avant de voir se monter des géants sur monopoles , Etat dans l'Etat , qui accapare le produit pour ruiner le petit consommateur!

Thème : Quels projets structurants pour l'avenir de chaque territoire ?

Développer les énergies solaires et alternatives

Vous répondez à ce commentaire :

Serait-il judicieux de remettre en état les anciens canaux d'irrigation à ciel ouvert qui existaient il y a très longtemps. Ils avaient de multiples fonctions:
- Créer une bio diversité et lui permettre de s’accroître...
- Irriguer les sols cultivables…
- Rendre plus difficile le déplacement des insectes...
- Augmenter les zones boisées...
- Nous pourrions peut-être en plus faire fonctionner de petites génératrices électriques en canalisant le courant.
- Le plaisir des yeux et le bien être…
Etc...

Thème : Quels projets structurants pour l'avenir de chaque territoire ?

Développer les énergies solaires et alternatives

Vous répondez à ce commentaire :

L'outil Internet et PC n'étant pas accessible au plus grand nombre (prix) , les positions dominantes continuent à exercer des marges prohibitives qui ruinent le consommateur !Quelques-uns en profitent , une grande masse s'appauvrit !

Thème : Quels projets structurants pour l'avenir de chaque territoire ?

Développer les énergies solaires et alternatives

Vous répondez à ce commentaire :

Généraliser la production d'électricité solaire : à quoi cela sert-il d'avoir inventé le panneau solaire, si on ne l'utilise pas massivement dans un pays comme la Guadeloupe, constamment inondée de rayonnements ?
S'en servir, au niveau national, comme laboratoire pour le développement d'énergies renouvelables.

Thème : Quels projets structurants pour l'avenir de chaque territoire ?

Développer les énergies solaires et alternatives

Vous répondez à ce commentaire :

A quandLA MISE EN OEUVRE EFFECTIVE des panneaux solaires qui sont placés sur le Lycée Hotelier depuis un certain temps ?

Thème : Quels projets structurants pour l'avenir de chaque territoire ?

Développer les énergies solaires et alternatives

Vous répondez à ce commentaire :

...[ ... je pense qu'il faudrait former les jeunes universitaires ou les ingénieurs aux différentes formes d'énergie.
Pour cela, il faudrait créer un vrai pôle énergétique aux Antilles. Dans les années futures, créer des entreprises ayant pour but la récupération de l'énergie, la transformation de l'énergie et la vente de cette énergie. Je pense particulièrement aux énergies solaire, éolienne, thermique, hydraulique et à cours terme électromagnétique.
je suis ingénieur en modélisation simulation , j'aimerai bien travailler dans ce secteur ... ] ...
@desenclavement,
Je partage tout à fait ce point de vue car tu prêches un convaincu.
Il existe déjà une formation universitaire dans le domaine (la LicencePro "Energétique et Climatisation", créée il y a quelques années par le Professeur Dupont). Il faudrait poursuivre (si ce n'est déjà fait) par la création d'un Master ou d'une école d'ingénieurs, car la Guadeloupe est le "fer de lance" dans l'ensemble français et caribéen en matière d'énergies renouvelables. Nous sommes à la fois le seul département français et le seul pays de la Caraibe à exploiter les 5 sources d'énergies renouvelables (éolien, hydraulique, géothermie, biomasse et solaire) de façon courante (le total représente 15% de la production d'électricité). Donc c'est l'avenir et cela n'a que des avantages :
1) nous émettons moins de CO2 (donc nous protégeons la planète),
2) les coûts baisseront (car cela va se généraliser); de toute facon, le pétrole est condamné à terme (réserves prouvées : 40 ans environ) et le jour que le baril vaudra 300 $ (et cette valeur sera atteinte, voire dépassée plus tôt qu'on ne croit), on se posera les "bonnes questions"
3) Les DOM sont "une chance pour la France" avec son domaine maritime dans lequel se trouvent toutes les solutions d'avenir dans le domaine énergétique (énergie marémotrice ou "éolien sons-marin", éolien "offshore", hydrogène contenu dans l'eau pour le fonctionnement des piles à combustible, etc ...)
4) Cela créera des emplois

Thème : Quels projets structurants pour l'avenir de chaque territoire ?

Développer les énergies solaires et alternatives

Vous répondez à ce commentaire :

moi c'est un coup de gueule , je suis coopropriétaire ds une résidence de 46 logements un investisseur nous propose la réfection totale de nos toitures gratuitement et la pose de panneaux photovoltaÏques gratuitement ;
à mon avis c'est une bonne chose ; figurez vs que certaines personnes ont refusées ; malgré la présence d'un expert qui a posé ttes les bonnes questions.
dans cinq ans la coopropriété commencerait à gagner de l'argent.

quand j'en parle ailleurs certains n'en reviennent pas que ns passions à côté d'une telle opportunuité.
Gpéens couillons on pati adan yo

Thème : Quels projets structurants pour l'avenir de chaque territoire ?

Développer les énergies solaires et alternatives

Vous répondez à ce commentaire :

Energies Nouvelles
Encourager l’installation de panneaux solaires privés.

Thème : Quels projets structurants pour l'avenir de chaque territoire ?

Développer les énergies solaires et alternatives

Vous répondez à ce commentaire :

Pourquoi pas mettre le paquet la dessus?
Rendre cette installation bien plus atractive pour le particulier et pour l'entreprise et que ceux ci puissent produire et revendre immediatement cette énergie semble une excellente idée. Une certaine autonomie énergétique c'est peut etre le nouveau défi des îliens. Est ce aussi possible sur des territoires aussi isolés que la Désirade ou les Saintes ? Ces populations pourraient alors être valorisées par des entrées d'argent qu'elles n'avaient pas jusque là.

Thème : Quels projets structurants pour l'avenir de chaque territoire ?

Développer les énergies solaires et alternatives

Vous répondez à ce commentaire :

Je suis très étonné du développement timide de lénergie solaire en Martinique car le gouvernement a mis en place les moyens pour promouvoir cette ressource, le soleil et la luminosité sont au rendez vous presque toute l'année, peut être qu'une campagne publicitaire plus poussée pourait décider nos compatriotes à se lancer.Cependant il faudrait être certain que les coûts des installations ne dérapent pas . D'autre part , les grèves qui ont paralysé lîle il y a quelques mois à cause du prix des carburants devraient nous faire réfléchir à la production de carburant issu de la canne à sucre ( le Brésil en est l'exemple) develpper un peu plus la production de la canne, notamment dans les zones poluées par les pesticides " chlorexxxx"

Thème : Quels projets structurants pour l'avenir de chaque territoire ?

Développer les énergies solaires et alternatives

Vous répondez à ce commentaire :

Il faut accélérer la production d'énergie solaire en Guadeloupe. Le soleil est présent presque toute l'année, c'est aberrant de privilégier l'énergie éolienne.
Pourquoi ne pas inciter les entreprises à installer des panneaux solaires sur le toit de leur établissement à l'instar de la municipalité du Moule. D'ailleurs nos bâtiments publics constituent un large champ d'installation.
Notre dépendance énergétique vis à vis du fuel serait considérablement réduite.

Thème : Quels projets structurants pour l'avenir de chaque territoire ?

Développer les énergies solaires et alternatives

Vous répondez à ce commentaire :

Par le SOLEIL, L'AIR, le FEU et l'EAU:-)

Non, sans plaisanté, par :
- LE FEU=le volcan, en chauffant de l'eau pour dégager
de la vapeur en pression qui servira à faire
tourner une turbine. SA EXISTE!!! GOOGLELER.
- L'AIR= L'éolienne, sa exister mais doit être développer encore
un peu
- L'EAU=les courants marins, la marré.
- LE SOLEIL=la technologie photovoltaïque.

Thème : Quels projets structurants pour l'avenir de chaque territoire ?

Développer les énergies solaires et alternatives

Vous répondez à ce commentaire :

pour exploité l' energie solaire sans dénaturé nos paysages et ne pas utiliser les terres agricole, je preconise d' utiliser nos routes qui sont bien ensoleillé pendant tout l' année, en les plaçant au dessus des gliciéres de sécurité , des panneaux photovoltaïques de 0.50x1.00 en forme de chapeaux. Sur un kilometre de route ça vous fait 4000 paneaux photovoltaïques en les plaçant de chaque coté de la route , voir aussi en terre plein centrale, utilisé les axes routiers le mieux adaptés. la partie de l' ile le plus venteus on pourai faire une pierre deux coup en utilisant aussi les aléolienne verticale. en vendant cette energie a l' EDF la region poura financer nos routes. ça permettra aussi de mieux eclairer nos route. et pour moi de retrouver un travail je suis un chef de chantier TPau chomage.

Thème : Quels projets structurants pour l'avenir de chaque territoire ?

Développer les énergies solaires et alternatives

Vous répondez à ce commentaire :

l'énergie solaire serait déjà plus développée aujourd'hui si les frais d'équipement n'étaient pas aussi élevé : une installation en Guadeloupe ou en hexagone (subventions) est 70% plus chère à l'identique qu'aux Etats-unis (pas de subvention).....Donc les avantages fiscaux retombent plus dans la poche des fournisseurs que dans la nôtre.
De plus au niveau écologique ce n'est pas encore la panacée (problème des batteries)
Il faudrait donc développer TOUTES les énergies renouvelables en même temps sans vouloir créer de "monopole" : solaire, éolienne, géothermie, méthanisation etc...

Thème : Quels projets structurants pour l'avenir de chaque territoire ?

Développer les énergies solaires et alternatives

Vous répondez à ce commentaire :

Le projet GERRI se fixe l'objectif de faire de la Réunion le premier territoire au monde, d'ici 2030, d'intégration dans une société de toutes les innovations environnementales intéressant la mobilité, l'énergie est ses usages, l'urbanisme, la construction et le tourisme...
.
Les réunionnais seraient-ils en avance sur la Guadeloupe avec des projets multiples plus qu'innovants ? Allez sur le site gerri.fr, vous allez comprendre l'ampleur du projet de la Réunion.
Chapeau bas, en tant que technicien, je suis admiratif et envieux d'un tel projet.
.

Thème : Quels projets structurants pour l'avenir de chaque territoire ?

Développer les énergies solaires et alternatives

Vous répondez à ce commentaire :

Pour être au courant de ce qui se fait de mieux en matière d'énergie, je vous invite à découvrir le TOP 100 des technologies de l'énergie sur PESWIKI.
.
http://peswiki.com/energy/Congress:Top_100_Technologies_--_RD
.
C'est bien sûr sans parler des technologies se rapportant à l'énergie libre comme le fameux moteur PERENDEV (aimants permanents) capable d'entraîner un alternateur de forte puissance.
Nous n'en somme pas encore là. Un jour viendra peut-être où confrontés à la rareté du pétrole, ces technologies seront largement diffusées à travers le monde.
.
Tout va dépendre de comment et qui aura le pouvoir de maîtriser l'énergie en Guadeloupe....
.