Archives
les etats generauxles themesles temoignagesparticiper a la consultationliens utiles
Thème : Quels projets structurants pour l'avenir de chaque territoire ?

Développer le tourisme

Un tourisme culturel et de standing
Des hôtels de catégorie 4 et 5 étoiles et des gîtes ruraux

Ce qu'ont écrit les internautes sur le même sujet. Cliquez ci-dessous pour en lire le détail.
Agri-TourismeAnkh, Martinique
Belles iles sur mergribouille54, Guadeloupe
changer les mentalités!!oledettout, Guadeloupe
Culture et tourisme: Peuvent il faire bon ménage ?IBENE, Guadeloupe
développement des richessescocolle, Martinique
Développement DurableDéveloppement Durable, Guadeloupe
développement industrielBERTI, Guadeloupe
Développement sectoriel pour l'archipel GuadeloupeMJR, Guadeloupe
Développer le secteur du tourisme en MartiniqueSOCA972, Martinique
développer le tourisme (suite et fin)Olivier31, Martinique
Developper le tourisme dans la region germanophoneStephan Fleisch, Guadeloupe
développer le tourisme vertassociation momon papa lélà, Réunion
Développer les sites touristiques Sarah, Guyane
Energie, tourisme, eau, eaux usées, déchets, aménagementAssociation citoyenne de Saint-Pierre, Réunion
Faire de fort de france, le petit Paris des Antilles.@starkosi, Martinique
GUADELOUPE Tradition et ModernitéBANAIAS GERTY, Guadeloupe
Hotelleriehibon, Réunion
L'avenir de la MartiniqueOUFOUNEG, Martinique
Le tourisme en questionWILHELM Danielle, Guadeloupe
Numero 1blackyoungandgifted, Guadeloupe
Ouverture de l'espace ultramarin aux compagnies aériennes européennesArawak972, Martinique
Pour une appropriation du tourisme par et pour les GuadeloupéensPrimea Hotels Guadeloupe - Yves Brossard, Guadeloupe
Produits de l'industrie locale et développement touristique Dominique SPB, Martinique
projet jacobsonJM, Guadeloupe
Responsable développement TourismePierre Amirjanow, Réunion
Revoir le statut Département Outre merGADILHE, Réunion
sentiersassociation momon papa lélà, Réunion
Terre aux nombreuses possibilitésjenny971, Guadeloupe
TOURISMEdom97118, Guadeloupe
TOURISMEchristine, Guadeloupe
tourismeparco, Guadeloupe
tourismelecjosep, Réunion
tourismePINARD, Martinique
tourisme de proximitéANIZOT JEAN PIERRE, Guadeloupe
Tourisme équitable et solidairezéna, Mayotte
un port adapté aux croisiéristeassociation momon papa lélà, Réunion
UNE INDUSTRIE DE TOURISME VITALTREBEAU, Martinique
3.25
Thème : Quels projets structurants pour l'avenir de chaque territoire ?

Développer le tourisme

Vous répondez à ce commentaire :

Je penche plus vers un tourisme culturel et durable.
Il est claire (et je pense en disant ça me faire des ennemis) que l'on a pas besoin de complexes hôteliers supplémentaires. On vit dans un eco système fermé et qui tend à se dégrader.
Si je devais proposer une solution se serait de profiter de ces etats généraux pour créer un tourisme purement antillais francophone, quelque chose que l'on ne peut pas trouver ailleurs (pour le moment). Qui sont nos clients et qui pourrait être nos clients après s'être fait connaître dans les journaux internationaux? Les européens ( en grande majorité ) et les américains du Nord
Que peut-on leur proposer? Une nouvelle vision du tourisme, une nouvelle façon de voyager, une nouvelle façon d'échanger culturellement. Si on travaille sur ces points, si on profite de la notoriété que l'on a eu lors de notre crise sociale, et si on règle nos problèmes internes sociaux, je pense fermement que l'on a de l'avenir dans ce secteur. Encore faut-il le mettre en oeuvre!
J'aimerais developper mon idée mais c'est trop long à écrire.
Mais la solution doit être un tourisme durable et culturel. On ne peut plus se permettre de prendre des risques.

Thème : Quels projets structurants pour l'avenir de chaque territoire ?

Développer le tourisme

Vous répondez à ce commentaire :

Il ne faut pas se faire d'illusion : un tourisme de luxe en Guadeloupe ou Martinique est voué à l'échec. Le Cap Est Resort & Spa en Martinique est l'exemple de ce qu'il ne faut pas faire, même si le lieu était magique et le site féérique. Seulement voilà, on a bien mieux ailleurs en terme de prestations, de loisirs, d'activités et surtout de prix. Les autres îles de la Caraïbe regorgent de richesses semblables aux nôtres, mais à des prix largement inférieurs puisque le coût du travail y est effectivement inférieur. La clientèle américaine préférera de loin Saint-Martin, Saint-Barth, Barbade ou autres (la langue y est aussi pour quelque chose). La clientèle européenne à deux ou trois heures d'avion se paient des séjours de rêve au Maroc ou en Tunisie.
Et puis surtout, dans ces pays, pas de personnel en grève, pas de coupure d'eau, d'électricité, pas de racisme anti-blancs ni de guérilla urbaine relayée par la télévision et les journaux, enfin, rien qui puisse laisser penser que votre séjour ne sera pas idyllique.
Dans un pays qui n'a aucune ressource naturelle ou minière, une agriculture fatalement limitée et une industrie à l'état embryonnaire, il reste le tourisme. Malheureusement, au lieu d'avoir 40% de la population active travaillant dans le tourisme comme c'est le cas d'autres iles de la Caraïbe, on a 40% de fonctionnaires. S'il n'y avait "que" le tourisme pour faire vivre une grande partie de nos populations, nous aurions compris depuis longtemps l'intérêt d'avoir une industrie touristique prospère. Mais quand une grande partie de la population vit sur "le dos" de l'Etat, il ne faut pas espérer une prise de conscience. Le tourisme restera pour longtemps encore une élément secondaire de l'économie de nos iles.

Thème : Quels projets structurants pour l'avenir de chaque territoire ?

Développer le tourisme

Vous répondez à ce commentaire :

Développer les sites de croisière et aménager les sites tels que la baie du Robert pour que les plaisanciers puissent naviguer et découvrir l'ensemble de l'île.

Actuellement un port énorme est en construction à Grand rivière financé par le Conseil général. Comme chacun le sait l'accès à la commune est difficile, pont étroit, ... Quel avenir pour ce port sur une telle commune qui ne dispose pas des infrastructures d'accueil pour les touristes (peu d'hôtels, commune exigüe, ...).
Je crois que dans ces affaires, une réflexion a long terme doit être engagée avant de se lancer dans des travaux coûteux pour le contribuable.
Mais il est certain que l'île à tout les atouts pour accueillir des touristes de toute nature.

Une autre idée serait de s'appuyer sur le caractère colcanique de l'île, organiser des visites des sources chaudes, des cascades de l'île, réouvrir les chemins de randonnées y allant, développer le tourisme de ce secteur (thalassothérapie, baignoire d'eau chaude en forêt tropicale, ...). Ce créneaux est très porteur dans les îles voisines.

Thème : Quels projets structurants pour l'avenir de chaque territoire ?

Développer le tourisme

Vous répondez à ce commentaire :

La premiere disposition est de favoriser nos compatriotes avenir chez eux Car beaucoup n'ont plus de contacte avec leur famille Donc un tourisme de type famillile avec des maison d'acueildes chambres d'hotes des tables d'hots remettre au gout du jour la cuisine tradirionelle celle que nousmitonnait nos grand mere Mandoudou entre autre Le balisage par des panneaux au abord des routes indiquant les lieux de rencontres les chemins de randonnes les pistes marchables car il n'y en a aucune c'est vouloir mourrir ou braver la mort que de marcher sur le bas cote non amenager

Thème : Quels projets structurants pour l'avenir de chaque territoire ?

Développer le tourisme

Vous répondez à ce commentaire :

Les parcours de golf sont nécessaires pour le développement du tourisme. Celui de Martinique serait laissé à l'abandon; celui de Guadeloupe est en cours de reconstruction et les 9 trous rénovés, récemment ouverts aux amateurs, permettent d'espérer d'avoir l'an prochain un 18 trous de grande qualité. Espérons qu'il sera bien entretenu et qu'il ne sera pas nécessaire de le refaire dans quelques décades. Espérons aussi que son personnel d'accueil comprendra qu'un parcours de golf doit être ouvert quand les joueurs ont envie de jouer et notamment les jours fériés. Il n'est pas normal que le parcours soit fermé le 1er janvier ou le 1er mai. Merci pour votre compréhension.

Thème : Quels projets structurants pour l'avenir de chaque territoire ?

Développer le tourisme

Vous répondez à ce commentaire :

Je pense qu'avant de parler de développer le tourisme en guadeloupe il faudrait déjà savoir si les habitants sont déjà d'accord pour recevoir des touristes. Car le tourisme ne pourra pas se développer sans les autochtones. Car on a pu voir dans pas mal d'enquête l'un des points faibles des Antilles c'est L'ACCUEIL.

Thème : Quels projets structurants pour l'avenir de chaque territoire ?

Développer le tourisme

Vous répondez à ce commentaire :

@Caïmite
Peut être faudrait il régler nos problemes internes une bonne fois pour toute!
Et ensuite travailler avec les syndicats dans l'éducation des salariés de ce secteur.
La vérité elle est là! Les salariés de ce secteur ont besoin d 'une formation adéquate. Si l'on faisait comprendre aux guadeloupéens que l'un des secteurs clés de leur économie c'est le tourisme, on pourrait agir sur les mentalités.

Thème : Quels projets structurants pour l'avenir de chaque territoire ?

Développer le tourisme

Vous répondez à ce commentaire :

celà fait des annees que l'on parle dec hangerles comportements Coment en est on arrivee a ce degre de betise Il y avait un slogan qui disait que nos deux iles etaient le pays du sourire de la gaite et de la bonne humeur Nous sommes evenu un peuple tritse C'est desolant?

Thème : Quels projets structurants pour l'avenir de chaque territoire ?

Développer le tourisme

Vous répondez à ce commentaire :

Il y a d'énormes possibilités en martinique en matière de tourisme, mais il y a aussi beaucoup à faire. A commencer par comprendre que ce n'est pas la masse de dépenses de "promotion" à l'extérieur ( et encore moins à l'intérieur)
qui changera grand chose. En la matière il faut d'abord et avant tout avoir de bons produits ( attractivité, originalité, et rapport qualité/prix). Les tour-opérateurs le sauront tout de suite et ils nous enverront le plus de clients possible car C'EST LEUR INTERET ! C'est leur intérêt d'avoir des clients satisfaits ! Il y a St Pierre(gros potentiel à mettre en valeur s'il n'est pas trop tard) , il y a le tourisme vert, ily a le tourisme historique, il y a le tourisme thermal ( Absalon par exemple que le Conseil Général laisse croupir depuis des années, les sources chaudes, oui ), Il y a vraiment beaucoup de choses à faire, mais il faut d'abord commander une étude à une societé SPECIALISEE ET EXTERIEURE. Le spécialiste avec un regard extérieur pourra nous faire un indispensable diagnostic. IL verra mieux que nous qui avons le nez dans le guidon, ce qui ne va pas, comment corriger, et quoi faire. Le fait de devenir élu ne rend pas spécialiste de tout. Faisons appel aux PROFESSIONNELS !!! Mais 2 choses tout de suite : 1/ que toutes les collectivités se mouillent et se mettent ensemble pour sauver les hotels restants en se rendant propriétaires des terrains concernés (c'est possible ! ) car les hotels sont en train d'être tous vendus en appartements petit à petit ! Il est déjà tard... 2/ entreprendre une route transversale Est / OUEST bien plus au nord de la Rocade actuelle pour éviter aux véhicules d'être obligés comme actuellement à passer par la Rocade et L'autoroute quelle que soit leur destination, d'où les embouteillages actuels qui rebutent les touristes.

Thème : Quels projets structurants pour l'avenir de chaque territoire ?

Développer le tourisme

Vous répondez à ce commentaire :

Une erreur se répète: je suis de Martinique et non de Guadeloupe.

Il me semble que le meilleur tourisme est le tourisme de proximité, chez l'habitant ou en petite structure. (quelques hôtels huppés pour la classe de VIP... fortunés, oui, certes, mais...)

Le tourisme de croisière ne me semble pas la voie à développer sauf à être tête de ligne. A part pour quelques très fortunés croisièristes, la vie est chère sur les bateaux si on veut s'offrir des petits superflus si bien qu'il n'est pas évident de dépenser dans toutes les destinations.
Souvent de plus, le temps est court pour faire autre chose qu'acheter des "babioles". La découverte géographique et des habitants, pour les plus curieux se fait au pas de course....

Dans ces destinations, nous voyons une façade qui peut faire rêver, mais en fait , ces magasins et beaux édifices ne profitent pas au plus grand nombre et j'ai l'impression que la population autochtone y est "garée" dans une attitude de nouvelle servilité. Ce n'est pas un avenir qu'on peut souhaiter pour notre jeunesse.

En revanche, le développement d'un tourisme agrico-culturel est la voie royale car les nouveaux touristes sont dans l'ensemble, des gens qui s'intéressent à la nature, aux gens, aux différences, à la gastronomie....
Et individuellement, les martiniquais sont très accueillants, aimables et fiers de leur pays et d'en parler, de le présenter dès lors qu'ils en ont l'occasion et c'est le tourisme de proximité qui le leur permet car à ce moment-là ils ne se sentent plus dans une attitude servile.

Il faudrait développer des activités sur la canopéede Balata et sur la Pelée(genre Mangot fil) , des rallyes internationaux, qui soient des grands rendez-vous, des festivals (cela se fait déjà, bien sûr), semaines de la gastronomie etc... Enfin, il ya un tas d'idées à creuser...: et beaucoup de talents qui peuvent se mettre au service de ce développement -là : un tourisme intelligent.

Thème : Quels projets structurants pour l'avenir de chaque territoire ?

Développer le tourisme

Vous répondez à ce commentaire :

le tourisme de croisière peut être un tremplin.
C'est une façon comme une autre de faire connaître nos îles. Un croisiériste de passage - découvrant que les Antilles françaises sont des territoires ultrapériphériques européen - sera plus à l'aise. Il voudra revenir au moins une semaine en immersion culturel.
Il faut profiter de ces bateaux de croisière pour se faire connaître et fidéliser les touristes. Une journée ne suffit pas pour découvrir "un bout de l'Europe". Il faut donc "titiller" leur curiosité. En commençant par redorer notre image.

Thème : Quels projets structurants pour l'avenir de chaque territoire ?

Développer le tourisme

Vous répondez à ce commentaire :

le tourisme n'a pas que des avantages : mitage des terres agricoles, pollution, appropriation des zones côtières, sans parler de l'architecture parfois peu harmonieuse...alors tourisme ok mais plutôt écotourisme ou agrotourisme, gîte de qualité, structures hotellières labellisées au lieu du tourisme de masse...

Thème : Quels projets structurants pour l'avenir de chaque territoire ?

Développer le tourisme

Vous répondez à ce commentaire :

Plein de bon sens dans ces commentaires, je vais donc proposer le même menu... en participant !
.
LE TOURISME NE PEUT PLUS RESTER UN ELEMENT SECONDAIRE DE L'ECONOMIE DE NOS ILES.
.
Les grands complexes sans identité ont déjà disparus, transformés en appartements (grèves, conflits permanents) au profit de l'hébergement chez la famille, l'habitant, les gîtes, en passant par des appartements meublés en résidence bord de plage, les villas de luxe, ou les petite structure hôtelière de qualité (intégrées plus ou moins bien) dans l'environnement.
Toutes devront privilégier (ou le font déjà) : l'accueil qui semble de loin, le point le plus important pour nos touristes qui dans l'ensemble, sont sensibles aux gens, aux différences, à la gastronomie, à la nature, au style de vie, au folklore donc.
.
Bien sûr que nous sommes fier de nos îles et que nous prenons plaisir à en parler !
Alors qu'est-ce qui vous ferait plaisir pour vos prochaines vacances ? Un tourisme culinaire et dégustations avec notre excellent & inoubliable Rhum-Tradition-Piment du Moule ? (je plaisante), aimeriez-vous un tourisme VERT de randonnées ? Peut-être tout miser sur le BLEU (mer-soleil) et pigmentation accélérée ? Pencheriez-vous sur un tourisme historique et culturel ? Un tourisme thermal alors ! Tout à la fois ??? Très bon choix...
.
Orientons-nous vers cette Guadeloupe que nous pouvons partager avec ceux qui traversent les océans et qui prendront plaisir à revenir, tout en conservant et en perpétuant nos traditions, notre identité, nos différences.
.
Bien sûr que le Soleil brille bien mieux en Guadeloupe ! C'est une question géographique. Après quinze jours à la plage vous ne pourrez dire le contraire ! Et en plus, nous avons de l'humour !

Thème : Quels projets structurants pour l'avenir de chaque territoire ?

Développer le tourisme

Vous répondez à ce commentaire :

Le tousime oui et autrement.

Pour remplir un avion de touristes il faut une palette d'offres, et désolé mais sans tourisme de masse....
Tout d'abord, aux Antilles la majorité des touristes arrivent en avion et passent par ..........Paris!
C'est un premier point à résoudre, des avions du monde entier doivent pouvoir et vouloir attérrir aux Antilles. Et biensur à des prix concurrentiels
Pour trouver quoi? Un identité, une culture, des gens qui veulent faire découvrir avec fièrté leur île, un savoir faire, une authenticité, un acceuil, une bienveillance et biensûr le climat et les paysages execptionnels que ces îles possèdent. Que nous nous devons de valoriser, préserver, respecter et faire respecter.

En Guadeloupe, nous avons la chance d'être sur l'une des plus belles îles du monde. L'ensemble de la population doit en avoir consience et avoir envie de faire découvrir ses merveilles.
Le tourisme doit être appréhendé différement. L'antillais doit être l'hôte bienveillant garant de son île et non se considéré comme le serviteur d'un conquistador.

Thème : Quels projets structurants pour l'avenir de chaque territoire ?

Développer le tourisme

Vous répondez à ce commentaire :

Bonjour,

il faudrait développer de façon massive l'éco-tourisme solidaire et responsable (respect de l'environnement, moindre impact, ) de façon massive : gites autonomes en énergie, produits bio locaux, transports doux :velos,marche à pied, transports en commun) dans le respect
des populations locales

Thème : Quels projets structurants pour l'avenir de chaque territoire ?

Développer le tourisme

Vous répondez à ce commentaire :

Développer le tourisme est notre dernière chance d'avenir...
Il n'est jamais trop tard pour bien faire les choses.
Commençons sans attendre !

Thème : Quels projets structurants pour l'avenir de chaque territoire ?

Développer le tourisme

Vous répondez à ce commentaire :

Guider, conseiller, offrir, partager, faire connaître nos traditions, a ceux qui ne demandent que ça : nos visiteurs ou touristes !
Donnons-leur ce que nous savons faire de mieux : nos différences !

Thème : Quels projets structurants pour l'avenir de chaque territoire ?

Développer le tourisme

Vous répondez à ce commentaire :

Oups ! j'avais loupé hôtels catégorie 4 et 5 étoiles ! Ce genre d'établissement ne correspond plus à l'attente des européens. Je pense qu'il faut jouer la carte du confortable, agréable, accueillant, bien implanté, sous forme de petites structures, de bungalows implantés dans des jardins tropicaux.

Thème : Quels projets structurants pour l'avenir de chaque territoire ?

Développer le tourisme

Vous répondez à ce commentaire :

Quand au tourisme culturel, c'est la voie royale !

Thème : Quels projets structurants pour l'avenir de chaque territoire ?

Développer le tourisme

Vous répondez à ce commentaire :

Ici le secteur est mené par des élus qui volent et survolent , et les professionnels au conseil consultatif. Chercher l' erreur..
Félicitations à Mme ROY CAMILLE pour le tourisme de croisière, il y a encore d'autres compétences ! Et le tourisme vert je n'ai pas souvent entendu parler.

Thème : Quels projets structurants pour l'avenir de chaque territoire ?

Développer le tourisme

Vous répondez à ce commentaire :

Je ne suis pas un professionnel du tourisme, par contre pour avoir beaucoup voyagé dans la caraibe (entre autre), il m'apparait évident que la différence est importante dans l'implication de chaque habitant, chez nos voisins par rapport à la situation chez nous. Si nous voulons changer cet état de fait, à mon sens, il faut trouver un moyen d'impliquer les guadeloupéens dans la gestion du tourisme de leur ile (ils s'en sentent trop souvent exclus, lorsque leur activité professionnelle n'y est pas directement liée). L'une des solutiions pourrait passer par la création d'une espèce de fonds d'investissement local, abondé par les collectivés locales, l'état, les fonds européens et surtout des participations individuelles de Guadeloupéens sous forme volontaire ou par versement automatique de primes d'intéressement ou autres des employeurs.
Ce fonds d'investissement pourrait être un acteur majeur du financement (prendre le relais des banques)des structures touristiques (hébergement, restauration, attractions / sites, ...).
s'il est bien géré ce fonds pourrait servir des dividendes à ses actionnaires, impliquant ainsi directement des particuliers au devenir touristique de leur ile.

Il parait aussi important de definir un positionnement clair de la destination. Je serais personnellement favorable à une orientation "full développement durable": Concevoir le développement écononmique pour le bien être physique et environnemental d'abord de ses habitants; en faire un modèle, une vitrine dans la région en matière de développement intégré, respectueux de l'environnement et des populations et vendre cette image unique dans la zone (caraibes + amérique centrale, hormis peut être le costa rica); Cela sous entend une démarche préalable ambitieuse (régler le pb des transports, de la gestion des déchets, des espaces verts et de la qualité de vie globale, etc...)

Thème : Quels projets structurants pour l'avenir de chaque territoire ?

Développer le tourisme

Vous répondez à ce commentaire :

Temps que les revenus, les salaires de nos bloqueurs professionnels (dokers, fonctionnaires etc...) ne dépendront pas de la richesse produite par ce pays y compris les revenus du tourisme, il sera vain de vouloir développer le tourisme en Martinique.

Cette activité qui a connu une croissance annuelle de 15% en moyenne dans le monde durant ces vingt dernières années a ouvert les appétits de plus en plus aiguisés de pays ne pouvant compter que sur eux meme (Ste Lucie, Grenade, Barbde etc) qui ont modernisé leurs infrastructures d'accueil, formés des professionnels, et sensibilsé leur population.

Chez nous seuls ceux qui oeuvrent dans ce secteur souffrent des mauvais résultats de cette activité année apres année.

Le reste de la population tolère les touristes considérée bien souvent comme des envahisseurs.
Je fais le pari vu le dynamisme des destinations de plus en plus nombreuses dans le monde de la mort de cette activité aux Antilles.

La Guyane nous damera bientot le pion car elle souffre encore d'une mauvaise image mais les visiteurs sont en général agréablemnt surpris par l'accueil, la diversité cuturelle, culinaire de ce pays.Alors qu' en Martinique et en Guadeloupe souvent ils déchantent.

En dernier lieu à quoi servent nos représentations aux Etats Unis etc ?
Evalue t on le rendement des gens qui y travaillent ?
S'ils étaient payés au nombre de touristes de ces pays qui visitent nos iles chaque année arriveraient ils à toucher le SMIC, je n'en suis pas sur.

Thème : Quels projets structurants pour l'avenir de chaque territoire ?

Développer le tourisme

Vous répondez à ce commentaire :

Sur la question des risques, depuis 8 années nous avons soulevé avec les personnes âgées la question des glissements de terrains qui sont liés aux sources obstruées, il faut mettre en place des buses ( voir projet "sources d'eau, source de vie', toute la population nous apporte leur soutien, pour ce projet qui est déposé à la Région au Département, à l'office de l'eau, mais pas de réponse, malheureusement ce que les vieux prévoyaient depuis longtemps est arrivé avec les fortes pluies, on ne nous entend pas, les écologistes, les gens qui aiment la nature militent pour la nature même face aux regards suspicieux! Pour la génération future, visitez www.hors-charte.fr, et sortons notre Martinique dans sa léthargie: Formations, emplois, relance de l'économie, remise en place du lien social....et n'oubliez pas notre "Gardien de Zone", parce que sans diplôme il veut un travail!!!

Thème : Quels projets structurants pour l'avenir de chaque territoire ?

Développer le tourisme

Vous répondez à ce commentaire :

Le gardien de zone est un garde champêtre des temps modernes, il est issu de sa zone ( périmètre dans son quartier), il est le monsieur environnement, il est la courroie du lien social, il s'occupe de l'entretien permanent des lignes téléphonique, des abords des boites aux lettres, des lignes EDF (élagage) et de l'entretien des rivières ...

Thème : Quels projets structurants pour l'avenir de chaque territoire ?

Développer le tourisme

Vous répondez à ce commentaire :

Je trouve que ce dénigrement sur "les 40% de personnes qui vivent sur le dos de l'état "n'est pas du tout constructif. Et ce qui vivent aussi sur le dos des autres car ils ont des marges qui dépassent l'entendement, et ceux qui ont des rentes de situations etc...
Je ne pense pas qu'il faille nous comparer avec les autres pays par les prix et le cout du travail. Faut- il avoir les mêmes prix avec les mêmes salaires de misere et aussi la cohorte de mendiants qui va avec ? Que je saches en métropole on ne dit pas le tourisme est trop cher par rapport au Maroc . La Guadeloupe c'est un pays de France depuis des siècles,il ya les même régles sociales, la démocratie, le droit de grève Rien à voir avec St Domingue ou la Tunisie. Il faut donc penser le tourisme d'un département Français et d'arréter de fantasmer .
On a des atouts. On a aussi des limites. Regardons ce qui marche et analysons pourquoi? Avant cette grève, la saison devait être exceptionnelle des entrepreneurs avaient fait des investissements Pourquoi?Il faut prendre le meilleur et construire un autre shémas. Je pense que des efforts doivent être fait en matière de formation,d'environnement, de dialogue social aussi. C'est parce que l'on voudra construire ensemble que le développement sera possible. Ce n'est pas par l'opposition et la méfiance qu'on y arrivera.
Le mal de ce pays, ce sont les extrêmes.

Thème : Quels projets structurants pour l'avenir de chaque territoire ?

Développer le tourisme

Vous répondez à ce commentaire :

Bien d'accord avec toi, "Mai" de Guadeloupe. C'est vrai que les métropolitains
non fonctionnaires sont assez " émus " de cette affaire des 40% .Il faut toutefois
qu'ils sachent que jusqu'en 1952 seuls les fonctionnaires métropolitains en bénéficianent !!! En plus de primes '"d'installation" et autres. Il a fallu que les
fonctionnaires "autochtones" fassent en 1952 une très longue grève pour
obtenir qu'ils y aient droit aussi. Sans quoi jusqu'à maintenant seuls les métros en bénéficieraient. Beaucoup pensent que c'est tout bonnement un
privilège (injustifié) de ces "enfants gatés" d'antillais.
Alors on peut parler des 40% : Est il utile de les supprimer (y compris pour les métros) dans un cadre à revoir, car nous ici nous conservons des handicaps, tels que la cherté des prix . Mais il faudrait étudier tout ça . Avantages et inconvénients ...
Cordialement

Thème : Quels projets structurants pour l'avenir de chaque territoire ?

Développer le tourisme

Vous répondez à ce commentaire :

COMMENCONS PAR ETRE SERIEUX !!!

Il faudrait que le comité martinquais du tourisme arrete de prendre les martinquais pour des gogos en leur faisant croire que l'on peut relancer le tourisme avec 1,5 millions d'euros.

Alors que les destinations concurentes déjà bien positionnées dépensent des dizaines de millions de dollars chaque année rien qu 'en promotion.

Quand sera t-on vraiment sérieux dans ce pays et qu' on arrétera de penser à chaque instant, à sa promotion personnelle à 1,5 million d'euros (argent du contribuable martiniquais) en vue des prochaines élections européennes.

Thème : Quels projets structurants pour l'avenir de chaque territoire ?

Développer le tourisme

Vous répondez à ce commentaire :

La Martinique est une magnifique île. Tout est possible pour que le tourisme se développe. Plage, rivière, forêt..
Mais non merci pour l'accueil!

Un touriste a envie de se sentir aimé, d'oublier ses problèmes et d'arriver dans un paradis inconnu.
Il est très rare que nos antillais aient le sourire aux lèvres face aux touristes.

Il y a un changement de mentalité a effectuer pour être compétitif!

A tous les professionnels du coaching, la voie est libre! Une formation en tourisme n'est pas l'essentielle! Il faut éduquer nos spécialistes à savoir accueillir, savoir être agréable et ce, quelque soit leur humeur du jour!! Accueil, standard téléphonique, femme de ménage, tout le monde doit y passer!!! Le tourisme c'est vendre le bon côté de l'île, pas notre mélancolie!

Thème : Quels projets structurants pour l'avenir de chaque territoire ?

Développer le tourisme

Vous répondez à ce commentaire :

Le développement touristique demande l'implication de tous.A savoir changer nos habitudes,accepter l'autre. Mettre en corrélation nos habitudes avec l'arrivée des bâteaux, c'est impensable que le centre ville soit fermé à 18H ainsi que les jours fériés. Il devait y avoir une équipe (municipale et privée)de roulement.
- Aux abords des pontons, un aménagement pour les vendeurs(artisanat,prestation des professionnels,point information).
- Un accueil régulier avec des groupes musicaux.
-Prévoir dans chaque commune, un aire de stationnement pr se désaltérer, ou autres ex.Génipa
-Le soir prévoir des animations libre à la Savane comme au Canada..
-Diffuser la liste des arrivés à la populasse,ainsi qu'aux professionnels.
Tout est dans la corrélation, si on veut réellement développer le tourisme.
-Aider les chômeurs, ainsi que les Rmistes à s'intégrer dans ce milieu porteur, il suffit juste d'un abri, les regrouper selon leur qualification ou leur donner une réorientation et une dose de bonne volonté de la part de nos institutions et la machine est en route.
Ex.Un stand à accras, jus de canne,artisanat(créer des vendeurs),manioc, liqueur,etc...
-Former ces nouveaux travailleurs de jour comme de nuit,Innover sans cesse dans ce domaine.
Les artistes ont un créneau à occuper, il faut absolument qu'on les intégrent à ce projet.
-Créer des groupes rodés au spectacle(théâtre,chant,mimique,etc).
Il ne suffit pas de parler, il faut agir, alors agissons et expérimentons les idées au lieu de dépenser des sommes faramineuses lors des foires et seulement après qu'on pensera à la publicité.

Thème : Quels projets structurants pour l'avenir de chaque territoire ?

Développer le tourisme

Vous répondez à ce commentaire :

Comme quoi on peut faire beaucoup en dépensant peu! tu rejoins l'idée du tourisme culturel qui demande l'implication de tous. Intégrer le fait que notre économie est touristique.