Archives
les etats generauxles themesles temoignagesparticiper a la consultationliens utiles
Thème : Comment mieux organiser la gestion des collectivités et de l'Etat ?

Développer et favoriser l'accès aux transports en commun

Développer les transports en commun pour réduire la pollution, faciliter le transport du grand public et faire faire des économies aux ménages sur ses frais de déplacement.

Ce qu'ont écrit les internautes sur le même sujet. Cliquez ci-dessous pour en lire le détail.
CREATION D EMPLOIquidal, Guadeloupe
Le développement Transports terrestres et maritime de voyageursfrançoise, Guadeloupe
Mise en place de transport en commun regulierdiodon, Martinique
transport décentsuperbaloo972, Martinique
transports en commun en MartiniqueEric, Hexagone
3.31579
Thème : Comment mieux organiser la gestion des collectivités et de l'Etat ?

Développer et favoriser l'accès aux transports en commun

Vous répondez à ce commentaire :

Pour réduire la pollution, et les embouteillages à Marie Galante développer les pistes cyclable.Dans les années avenir cela va être dramatique.
Et pour les habitants mettre à disposition des petite voitures de golf.

Thème : Comment mieux organiser la gestion des collectivités et de l'Etat ?

Développer et favoriser l'accès aux transports en commun

Vous répondez à ce commentaire :

Ce problème devient très urgent et surtout en Guadeloupe. On ne se rend pas compte du danger mais il sera bientôt impossible pour nos gamins de respirer.

Pourquoi ne pas accélerer la mise en oeuvre des transports intra-urbains très organisé entre les villes Abymes, Point à Pitre, Baie-mahault, Gosier. Si dans un premier temps on arrive à faire ça, on pourra encourager les guadeloupéens à utiliser les transports en commun dans cette région s'ils y vivent.
Nous ne sommes pas obligés de copier sur le modèle de l'exagone. On peut trouver un modèle qui nous correspondent au mieux:
Pourquoi les gens aiment mieux utiliser leur voiture?
*Parce que les transports locaux ne sont JAMAIS à l'heure. L'attente est parfois très longue sous le soleil.
*le manque de confort aux arrêts. On se demande bien pourquoi on paie des taxes si les arrêts ne sont pas entretenus.
*la marche à pied qui n'est plus valorisée ( les trottoires sont dans un piteux états dans de nombreuses communes. Comment inciter une employée de bureau "pimpante à tallon aiguille" de prendre les transports en commun?)
* le prix élevé des transports

Dans tous les cas, à moins de se retrouver pare-choc contre pare-choc avec des masques sur le nez, l'utilisation des transports en commun dans certaines villes devra devenir obligatoire.

Thème : Comment mieux organiser la gestion des collectivités et de l'Etat ?

Développer et favoriser l'accès aux transports en commun

Vous répondez à ce commentaire :

Tout à fait d'accord avec Pascaline, une première étape a été franchie avec la billetterie mais cela ne suffit absolument pas. Lorsque l'on voit des machines toutes neuves dans des vieux cars bringuebalant, c'est désolant. Dans nos iles nous commencons tôt tant qu'à faire les premiers cars devraient circuler au moins à partir de 5heures du matin pour toutes les destinations et avoir des horaires réguliers toute la semaine. Je me souviens avoir travailler à Jarry en partant de Gosier, après une journée bien remplie le plus pénible était de trouver un transport à partir PAP. Arrivée à PAP à 17H15, un car pour Gosier à 18H!!

Thème : Comment mieux organiser la gestion des collectivités et de l'Etat ?

Développer et favoriser l'accès aux transports en commun

Vous répondez à ce commentaire :

les transports en commun doivent-etre publics, non privé et doivent aussi etre mieu organisé sans ces arrets sauvages.
Ces svt un grave problème, ils bloque souvent la circulation surtout à l'assainnissement et le bitume en pati. IL FAUT QUE CELA CESSE SVP!!!

Thème : Comment mieux organiser la gestion des collectivités et de l'Etat ?

Développer et favoriser l'accès aux transports en commun

Vous répondez à ce commentaire :

Pour mieux gérer il faut une excélente sécurité dans tous les domaines (judiciaire, ordre public, frontiere, etc.)

Thème : Comment mieux organiser la gestion des collectivités et de l'Etat ?

Développer et favoriser l'accès aux transports en commun

Vous répondez à ce commentaire :

il faut plutot plus de moyen bus que de grands cars

Thème : Comment mieux organiser la gestion des collectivités et de l'Etat ?

Développer et favoriser l'accès aux transports en commun

Vous répondez à ce commentaire :

Développer le transport maritime entre Sainte-Rose et Pointe à Pitre, car pour rouler sans embouteillage, il faut partir à 4H00 du matin
Entre Bouillante et Basse-Terre avec escales

Je ne perçois pas les effets de la réorganisation du transport dans la région nord basse-Terre. Au contraire, il y a moins de bus et les administrés souffrent plus. Comment limiter la vente des voitures???

Thème : Comment mieux organiser la gestion des collectivités et de l'Etat ?

Développer et favoriser l'accès aux transports en commun

Vous répondez à ce commentaire :

dans des iles, les navettes maritimes devraient être une priorité !

Toutefois, à propos de transport, il ne faut pas oublier les transports aeriens.
il faudrait s'ouvrir à plus de destinations . il est regrettable que certains pays
ne puissent arriver directement ; cela ne favorise pas le tourisme et les échanges.

Thème : Comment mieux organiser la gestion des collectivités et de l'Etat ?

Développer et favoriser l'accès aux transports en commun

Vous répondez à ce commentaire :

Se déplacer en Martinique est tout simplement un parcourt du combatant pour ceux qui n'ont pas de voitures et se déplacent en transport en commun, mais également pour ceux qui ont des voitures et sont pris en otages dans les embouteillages permanents.
Il est URGENTISIME de régler ce problème qui est en frein à l'emploi, au développement économique, et qui provoque pollution et stress.

Thème : Comment mieux organiser la gestion des collectivités et de l'Etat ?

Développer et favoriser l'accès aux transports en commun

Vous répondez à ce commentaire :

Il est urgent de réglementer les transports en commun, l'heure c'est l'heure, les personnes qui prennent un bus pour se rendre a leur travail, veulent arriver à l'heure,
payer son transport et le composter serais bien, ainsi que des boutons systématiquement dans chaque bus, afin de demander son arrêt, et un zeste d'aimabilité pour le personnel, donc formation.

Thème : Comment mieux organiser la gestion des collectivités et de l'Etat ?

Développer et favoriser l'accès aux transports en commun

Vous répondez à ce commentaire :

Il ne faudrait surtout pas oublier l'aménagement des transports pour les personnes en fauteuils roulant, les femmes enceintes, les personnes agées; etc...
Je suis d'accord pour un système de compostage par zone traversée de billets (avec possibilité de correspondances pendant une heure au moins) et le respect des horaires de circulation afin que chacun puisse trouver un bus pour se déplacer.

Thème : Comment mieux organiser la gestion des collectivités et de l'Etat ?

Développer et favoriser l'accès aux transports en commun

Vous répondez à ce commentaire :

Commençons déja par utiliser correctement ce que l'on a!!!
Les petits malins plus presser que les autres qui utilisent les bandes d'arrêts d'urgences pour doubler tout le monde ont une grande part de responsabilitée dans les embouteillages que nous subissons tous les matins.
Ceux qui quittent l'autoroute à chaque bretelle pour reprendre juste après celle qui ramene sur l'autoroute (Acajou, californie, jambette); ne commettent d'infraction mais manque totalement de civisme et de savoir vivre!!! Ils ralentissent le flux de l'autoroute mais provoquent des bouchons monstres sur toutes les routes qui arrivent sur ces giratoires.

Thème : Comment mieux organiser la gestion des collectivités et de l'Etat ?

Développer et favoriser l'accès aux transports en commun

Vous répondez à ce commentaire :

Des navettes, des bus, pourquoi un métro!!! Tout cela sans un centimes de l'europe car nous (les politiques) voulons être autonomes, et sans un centimes de la france car nous ne voulons plus mandier... Nous devrions organiser le covoiturage déjà, ça sera plus rapide à mettre en place, moins couteux pour tout le monde et peut être même une source d'économie pour d'autre!!!
Par exemple un système de carte à puce qui se crédite ou se débite d'un certain nombre de points ou de centimes d'euros que l'on soit chauffeur ou passagé! selon la distance, le temps l'heure ect...Une petite entreprise vendant ou louant de petits lecteur permettant de gérer tout ça!!!
J'aurais été bien contant qu'une, deux ou trois personne partage les frais q'occasionent mes déplacements sur mon lieu de travail et tous les matins et tous les soirs!!! et inversement des gens seraient peut être très heureux de se rendre à leur boulot à l'heure qu'il souhaitent pour moins cher que le transport en commun....
A étudier.

Thème : Comment mieux organiser la gestion des collectivités et de l'Etat ?

Développer et favoriser l'accès aux transports en commun

Vous répondez à ce commentaire :

Pensez vous que ls bus de reforme que l'ona en Martinique pourrait rouler en franc e je ne crois pas Qui s'est enricjhi en acceptant ses rognes? Un mono rail ?

Thème : Comment mieux organiser la gestion des collectivités et de l'Etat ?

Développer et favoriser l'accès aux transports en commun

Vous répondez à ce commentaire :

la creation de laisons aeriennes directes avec un territoire donné dépend des compagnies aériennes, mais d'abord du potentiel de trafic passagers
existant sur la relation concernée. Les cies étudient cela en permanence car
c'est leur raison d'exister; S'il y a un potentiel en quelquepart elles le savent
sans qu'on aie besoin de le leur dire. Elles n'ouvrent pas de lignes régulières non rentables... à moins d'être subventionnées, mais ça revient cher...
Il faut savoir aussi que l'ouverture d'une ligne entre 2 pays ou 2 villes ne crée
pas d'afflux de passagers s'il n'y a pas déjà un potentiel . Il n'y a pas d'effet pompe... C'est (malheureusement) la réalité, et c'est basique. Salut à toi !

Thème : Comment mieux organiser la gestion des collectivités et de l'Etat ?

Développer et favoriser l'accès aux transports en commun

Vous répondez à ce commentaire :

il s'agit surtout de vendre de la Martinique ?j Ceux qui vont dans le sahara s'est paceque on leur a vendu de l'etendu de sable Sinon voir du sable a longueur de journee ce n'(est pas une cinecure

Thème : Comment mieux organiser la gestion des collectivités et de l'Etat ?

Développer et favoriser l'accès aux transports en commun

Vous répondez à ce commentaire :

L'organisation du transport en Guadeloupe dont se targue notre président du conseil général est un fiasco. On pourrait appeller ça "la désorganisation du transport". Depuis, on voit fleurir des voitures sur les routes et les embouteillages augmentent. Il arrive que dans certains secteurs, on attend plus de 3 heures le passage d'un autobus minable, sans confort, semblant déterré lors de fouilles antiques. C'est à se demander parfois de quelles remises viennent ces minibus?
Il m'est arrivé d'en voir avec tout le flanc soudé de façon grotesque, non encore repeint. Pour s'extirper de ces véhicules, il faut être leste afin d'atteindre la porte de sortie. Je suis vraiment restée bouche bée face à ces "cadavres". Alors que nous vivons au 21è siècle, en Guadeloupe, on a l'impression de faire marche arrière. Nos politiques sont là, validant ces situations. On est entrain de s'interroger sur l'utilité de nos votes actuellement!

Thème : Comment mieux organiser la gestion des collectivités et de l'Etat ?

Développer et favoriser l'accès aux transports en commun

Vous répondez à ce commentaire :

faire des pistes cyclable partout et dignes de ce nom, comme cela on pourrait inciter les gens à faire du vélo pour aller chercher le pain ou aller à la pharmacie..au passage, on réduit l'obésite et la pollution..

accorder des réductions d'impôt sur le revenu à un responsable pédibus par commune : ce responsable organise et prend en charge un groupe d'élèves, tous les matins et tous les soirs, à pied, à charge de les prendre aux arrêts pédibus le matin et de les y ramener le soir (quand la configuration s'y prête bien entendu)..

tout simplement : faire des trottoirs dans toutes les communes! cela inciterait les gens à délaisser leurs voitures, peut être...

supprimer les arrêts d'autobus sur les routes à 4 voies, c'est trés dangereux !!!

Thème : Comment mieux organiser la gestion des collectivités et de l'Etat ?

Développer et favoriser l'accès aux transports en commun

Vous répondez à ce commentaire :

UN transport public inter-urbain devrait être mis en place d'urgence !
Qu'on ne nous dise pas qu'il manque ceci ou cela ou alors qu'on n'a pas
reçu toutes les habilitations ou que sais-je encore : C'EST FAUX !
La preuve manifeste est là et bien là, puisque la communauté du centre
de la Martinique (CACEM), a mis en place depui 2 ans un transport public organisé et qui fonctionne correctement sur les 4 communes du centre !
Et il sera même amélioré petit à petit j'en suis certain. Pourquoi donc l'autorité compétente (Conseil Général ? ) ne fait rien ? Il s'agit pourtant d'une vraie nécessité pour la population (ici comme ailleurs).Si le collectif du 5 Fevrier
y avait pensé et l'avait exigé, je suis sur qu'on aurait trouvé une solution...

Thème : Comment mieux organiser la gestion des collectivités et de l'Etat ?

Développer et favoriser l'accès aux transports en commun

Vous répondez à ce commentaire :

Les transports en commun sont tellement nuls aux Antilles et la vente des voitures connait une telle augmentation !
Y-aurait-il des lobbies pour nous empêcher d'avoir un vrai réseau de transport en commun ?
Sylviane JG

Thème : Comment mieux organiser la gestion des collectivités et de l'Etat ?

Développer et favoriser l'accès aux transports en commun

Vous répondez à ce commentaire :

Je partage completement cette excellente contribution !!!

Thème : Comment mieux organiser la gestion des collectivités et de l'Etat ?

Développer et favoriser l'accès aux transports en commun

Vous répondez à ce commentaire :

Ils n'ont pas eu le courage d'affronter les transporteurs en 1984.
25 ans plus tard on se retrouve avec 3 à 400 transporteurs de trop sur l'ile.
Ils ne vont jamais bouger de crainte de provoquer la colère de ces derniers.

Thème : Comment mieux organiser la gestion des collectivités et de l'Etat ?

Développer et favoriser l'accès aux transports en commun

Vous répondez à ce commentaire :

Cette histoire de lobbies est ridicule. Désolé de le dire de manière crue; En fait
elle est venue de politiciens malhonnetes voulant désigner un bouc-émissaire
pour leurs propres manquements. Ce phénomène n'est pas propre aux Antilles, on le retrouve ailleurs, sauf peut être dans les très grandes villes où :
1/ il existe des transports publics très bien organisés 2/ Pouvoir garer sa voiture coute cher ou est quasiment impossible. Un jeune qui trouve un petit
job n'a pas d'autre rêve que de se procurer une petite voiture pour se rendre au travail. Et c'est une marque de "réussite" aussi : et il est tout à fait normal
qu'il ait envie de se promener avec sa copine...transport en commun ou pas,
et aux Antilles comme ailleurs. Je ne vois pas comment les concessionnaires
locaux pourraient faire pression sur le président du Conseil Général (C.L.) ou
la Région (A.M-J) . C'est faire quand même insulte à nos politiques (de gauche). Il serait moins illogique par contre de dire que les embouteillages augmentent la consommation d'essence qui génère les taxes alimentant de manière très importante le budget FIRT de nos assemblées. !...
Tant que nous voudrons acheter des voitures les concessionnaires nous en vendront, bien sur.

Thème : Comment mieux organiser la gestion des collectivités et de l'Etat ?

Développer et favoriser l'accès aux transports en commun

Vous répondez à ce commentaire :

un tramwai serait le bien venu dans la region pointoise mais faut-il encore que les pouvoirs publiques se penche tres serieusement sur la question

Thème : Comment mieux organiser la gestion des collectivités et de l'Etat ?

Développer et favoriser l'accès aux transports en commun

Vous répondez à ce commentaire :

En Guadeloupe, on monte dans un transport en commun, on donne au chauffeur sa destination, ce dernier entre les données sur sa machine, vous sort un ticket annonçant le prix, vous payez. A aucun endroit , il n'existe un tableau portant les prix. Il faut faire confiance quant au prix demandé pour son trajet. La machine qui délivre les tickets subisse un contrôle avec quelle périodicité ? Par qui? La plupart des voyageurs n'en savent rien. Existe-t'il un plombage qui éviterait à une personne non habilitée de changer les réglages pour frauder?

Les personnes âgées, les étudiants, les chômeurs, etc devraient recevoir des informations qui expliquent comment faire pour obtenir des réductions sur les tickets de transport.
Un système devrait voir le jour pour facilter les correspondances d'une commune à une(des) autre(s); un abonnement pour ceux qui voyagent souvent sur le même trajet.

Le transport par voie de mer mérite une étude approfondie , pour le coût des billets , pour les infrastructures, pour déterminer les transporteurs( privés,publics). Il en va de même pour d'autres moyens de transport ( tramways, trains, téléphéries en montagne...).

Il faut permettre la concurrence entre les compagnies aériennes afin que le prix du billet d 'avion baisse. L'état doit assurer la continuité territoriale.

Thème : Comment mieux organiser la gestion des collectivités et de l'Etat ?

Développer et favoriser l'accès aux transports en commun

Vous répondez à ce commentaire :

Malicia vous avez tout à fait raison.
Mais posons nous tous cette question évidente et qui crève les yeux : comment
se fait-il que le centre, qui fait à lui seul presque la moitié de la population de
l'ile, bénéficie si peu des investissaments de la Région et du Département
pour l'amélioration de la circulation alors que c'est là qu'existent les problèmes ? Qu'on ne vienne pas nous répondre que le centre bénéficiera du TCSP, ce ne serait pas honnete du tout, car le Tcsp
a pour vocation le transport de passagers. Ce n'est pas pareil, d'autant
qu'il est sensé bénéficier surtout aux passagers venant du Sud ou du Nord
atlantique et ne fera que remplacer, un peu, les taxicos. Mais le problème de la
CIRCULATION restera entier, tout le monde le sait. Alors à défaut de
projets importants pour résoudre le problème, comment se fait-il que des
AMELIORATIONS ne soient pas portées? Vous voulez des exemples ? Il y en a
plein, mais on peut déja citer, La croisée DES ROCHERS / BALATA , ou bien la croisée REDOUTE / RAVINE VILAINE ou bien L' échangeur ROCADE / ROUTE
DES RELIGIEUSES, on pourrait continuer la liste des points de bloquages très
pénibles qui pourraient être améliorés, alors qu'on réalise rond point sur rond point dans tout le reste de l'ile! ( souvent pas indispensables et de l'avis de tous moins urgents). Cherchez la cause...
POURQUOI PREND - ON LE "SERRAGE" DE FOYAL A CE POINT ???

Thème : Comment mieux organiser la gestion des collectivités et de l'Etat ?

Développer et favoriser l'accès aux transports en commun

Vous répondez à ce commentaire :

Tout à fait d'accord avec Pélage Dorsan!

Un système de carte à puce avec photo telle que la Carte OPUS à Montréal pourrait être aussi développé. On éviterait ainsi aux transporteurs de manipuler de l'argent!
Des prix de rechargement de la carte pourrait être adaptés au statut de l'individu (étudiant, personne âgée)!

Nous sommes dans une île, et je ne vois pas pourquoi le système de transport maritime n'est pas développé!!
Des mini bus pourraient attendre les personnes qui empruntent ces transports afin de les emmener dans les endroits désirés.
Un bateau n'est pas suffisant!

Il en faudrait au moins 3 pour garantir le respect des horaires et une continuité dans le transport.

Développement des pistes cyclables! Oui! Les enfants des bourgs ou assez proches de l'école pourraient utiliser leur vélo pour aller à l'école au lieu de prendre le bus!! Je rappelle que l'oBésité est une pandémie et que la Martinique est loin d'être épargnée! Donnons le goût du sport aux gamins! Pour inciter les parents à utiliser aussi leur vélo pour aller faire des petites courses, il faut sensibiliser les enfants!! (sorties à vélo avec l'école, randonnées etc).
Ils harcèleront leurs parents pour en avoir un, et ceux ci, qui sait, finiront bien par s'y mettre aussi.

Thème : Comment mieux organiser la gestion des collectivités et de l'Etat ?

Développer et favoriser l'accès aux transports en commun

Vous répondez à ce commentaire :

la supression des taxes dans les transports des personnes et des biens entre la martinique et la guadeloupe serait une très bonne idée car nous avons tous de la famille de part et d'autre

Thème : Comment mieux organiser la gestion des collectivités et de l'Etat ?

Développer et favoriser l'accès aux transports en commun

Vous répondez à ce commentaire :

Pour diminuer le trafic routier, pourquoi les entreprises ne se regroupaient-ils pas pour mettre des cars à disposition de leur personnel, moyennant un tarif préférentiel négocié avec les collectivités locales. La somme serait déduite de la paye. Je pense que cela diminuerait grandement le nombre de véhicules sur nos routes.

Thème : Comment mieux organiser la gestion des collectivités et de l'Etat ?

Développer et favoriser l'accès aux transports en commun

Vous répondez à ce commentaire :

Le transport en Martinique : les Présidents de collectivités ne veulent pas le régler ! Pourquoi ?

Par Chantal Maignan le mardi, février 3 2009, 13:04

Le Transport en Martinique est un serpent de mer dont on cherche encore la queue.

En réalité : personne ne veut le régler. Juste pour réflexion, avant que l'on voit ensemble ce dossier en profondeur, prenez conscience du temps qui s'écoule entre le moment où le Congrès se réunit (2001/2002), la question posée par le sénateur Claude Lise (2007) qui montre d'ailleurs qu'il sait parfaitement que l'article 73 permet de prendre tout le pouvoir dont on a besoin pour gérer correctement ce pays, la réponse immédiate de l'Etat qui propose son concours technique, ... et la situation du transport en 2009 !

Question écrite n° 01222 de M. Claude Lise (Martinique - SOC)

* publiée dans le JO Sénat du 02/08/2007 - page 1380

M. Claude Lise attire l'attention de M. le secrétaire d'État chargé des transports sur la situation du transport interurbain de passagers qui demeure, à la Martinique, un problème majeur.

Beaucoup a été fait ces dernières années en matière d'infrastructures par la région et le département. Différents types d'aides aux professionnels ont été mis au point localement ; certains ont permis, en aidant des départs à la retraite, une importante et indispensable réduction des effectifs de transporteurs.

De réelles difficultés subsistent néanmoins dans un domaine marqué par la très nette prédominance d'entreprises unipersonnelles très difficiles à regrouper mais également et surtout la multiplicité des autorités organisatrices de transport. On n'en compte pas moins de 16 sur un territoire de 1 100 Km2 :

le conseil général (selon les dispositions de la LOTI);

le conseil régional (qui a une compétence facultative dès lors qu'existe, en matière de transport, un intérêt régional, ce qui est le cas dans une région mono-départementale);

Les deux communautés d'agglomération compétentes de droit sur leurs territoires respectifs : celle du centre, est composée de quatre communes regroupant 176 000 habitants, celle du sud, comporte douze communes et 110 000 habitants ;

un syndicat mixte créé pour la réalisation du TCSP Fort-de-France-Lamentin ;

11 communes du nord de l'île ayant créé un PTU.

Il en résulte des conflits de compétences et un manque de cohérence dans les politiques menées par les uns et par les autres, le tout s'avérant source de difficultés, d'inefficacités, d'inégalités -en terme d'aménagement du territoire et de répartition des ressources (notamment s'agissant du versement transport)- et de manque de lisibilité pour les citoyens.

Une telle situation justifie, à l'évidence, l'instauration d'une autorité organisatrice de transport de personne unique.

Et cela d'autant qu'il existe dans l'hexagone des périmètres de transport urbain qui regroupent beaucoup plus de communes et beaucoup plus d'habitants sur des territoires équivalents à celui de la Martinique (tels, par exemple, le PTU de l'agglomération de Toulouse ou celui de l'agglomération de Lyon).

Le congrès des élus départementaux et régionaux, réuni en 2001 et 2002, avait pris nettement position pour la création d'une telle autorité unique, tout comme les participants aux assises des libertés locales, de décembre 2002.

Une initiative locale pourrait être prise en vue de créer un Périmètre Unique de Transport par les deux collectivités locales (la région et le département) dont les compétences s'étendent sur l'ensemble du territoire de la Martinique et qui disposent d'une vision globale de ce territoire.

Ces deux collectivités pourraient utiliser, dans ce cadre, l'une des deux procédures qu'elles ont, en principe, à leur disposition :

soit le dépôt d'une proposition de loi (en s'appuyant sur l'article 44 de la loi d'orientation pour l'outre mer) ;

soit une demande d'habilitation au Parlement (en se fondant sur l'article 73 de la Constitution qui prévoit la faculté pour la région et le département d'être habilités à adapter, par voie réglementaire, les textes législatifs et réglementaires aux spécificités locales).

Les deux collectivités pourraient alors procéder à la mise en place d'une autorité organisatrice unique de transport chargée, dans «le Périmètre Unique de Transport interurbain de la Martinique», de la gestion du transport interurbain de personnes (tant terrestre que maritime) ; cela, dans le cadre d'une concertation locale associant toutes les collectivités ayant actuellement une compétence transport ainsi que les représentants des transporteurs.

En conséquence, il lui demande si le Gouvernement est prêt à faciliter l'aboutissement d'une telle initiative locale.

Réponse du Secrétariat d'État aux transports

* publiée dans le JO Sénat du 04/10/2007 - page 1784

L'existence d'une offre de qualité de transports publics est un enjeu de première importance en Martinique comme dans les autres départements d'outre-mer et de métropole.

La loi confie l'organisation des transports réguliers de voyageurs à différentes autorités organisatrices.

En dehors des périmètres de transports urbains, au sein desquels sont compétentes les autorités urbaines, le département organise les transports routiers réguliers et, à ce titre, est responsable des transports scolaires.

La coordination entre ces différentes autorités organisatrices, y compris avec les autorités responsables des transports urbains, est nécessaire pour améliorer l'efficacité des politiques de transports et le service à l'usager.

Pour y parvenir, de nombreuses autorités organisatrices se sont d'ores et déjà regroupées dans des syndicats mixtes ou ont conclu entre elles des conventions en vue de coordonner les services qu'elles organisent du point de vue des horaires ou des correspondances via des pôles d'échanges, mais aussi afin de mettre en place des systèmes d'information des voyageurs ou des titres de transport uniques.

Les services déconcentrés de l'État sont à la disposition des collectivités afin d'étudier avec elles les formes de coopération les mieux adaptées à la situation martiniquaise, où une initiative en faveur du transport collectif est particulièrement nécessaire.