Archives
les etats generauxles themesles temoignagesparticiper a la consultationliens utiles

Thème : Quels projets structurants pour l'avenir de chaque territoire ?

Développement Durable

Nous n’avons pas le choix. L’offre de transport est décevante puisque le passage des transporteurs est irrégulier en raison des embouteillages. Notre réseau routier est saturé et nous ne pouvons pas construire en permanence des déviations sans réduire les terres agricoles, nous qui voulons soi disant manger local et préserver les champs de canne.

Par ailleurs, nous serons 500 000 habitants dans 20 ans avec un carburant qui atteindra des sommets et une augmentation des prix des transporteurs.

Nous mettons déjà au moins une heure pour aller travailler sur Jarry, les Abymes, Le Gosier etc., nous mettrons encore plus de temps si nous continuons à ce rythme.

L’un des avantages c’est que nous aurons des transports plus tardivement. Porto Rico a tiré les leçons des embouteillages à répétition autour de San Juan, Trinidad qui est dans la même situation que nous construit avec Bouygues un métro aérien et automatique, La Réunion qui a deux fois plus d’habitants que nous aura son tram train en 2012. Nous réfléchissons seulement à 2/3 ans et nous ne regardons jamais ce que font les autres îles qui sont peu ou prou dans la même situation.

Quand allons-nous nous demander ce qu’adviendront les 1000 pompistes du département lorsque le pétrole sera plus rare et donc plus cher (perspective chômage ou est-ce que ses salariés réfléchissent déjà au futur, les transporteurs idem, ils peuvent se reconvertir en tant que conducteurs, actionnaires de la société ou du groupement qui exploitera ce futur mode de transport ?

Voulons nous d’une seconde déviation entre Baie Mahault et Basse Terre, idem entre Pointe à Pitre et St François etc.… ?

La Région est en train de doubler la RN2 entre Baie Mahault et Ste Rose mais le tronçon sera saturé aller d’ici 2/3 ans. Et après, on continue ?

Je ne souhaite pas que le département ressemble à Hong Kong et Singapour avec des tours de 200 mètres, des autoroutes a n’en plus finir.

Pourquoi la région a t – elle enterrée les études de faisabilité ? A t –elle reculée face au chantage des transporteurs et des concessionnaires automobiles ?

Il serait temps que Guadeloupe rime avec intérêt général.

Concernant, la situation actuelle, il faut surveiller les transporteurs par des contrôles inopinés car ils facturent à la tête du client et gardent l’argent. Par ailleurs, il faut installer un dispositif GPS sur chaque car comme cela ils justifieront des passages plus qu’aléatoires.

Thème : Quels projets structurants pour l'avenir de chaque territoire ?

Développement Durable

Vous répondez à ce commentaire :

Propositions pour le transports en Guadeloupe
1- une vision à long terme avec
-la multiplication des zones d'activités pour éviter la concentration sur Jarry.
-le développement des transports en commun. iL faut un vrai service public on ne peut plus le déléguer. Le système actuel montre ces limites. Il faudra indemnisé les transporteurs pour les lignes et penser un vrai shémas. (parking,bus/transport maritime, amplitude horaire.)
Je pense que l'on peut déjà commencer par cela avant de construire un tramway.
C'est en facilitant la vie des citoyens, ( coûts de transports/ connexion/ horaires et rotations que l'on développera l'utilisation des moyens de transports.
2- Augmenter les contrôles sur la conformité des bus .Quand je vois comment se passe le transport d'enfants, c'est effrayant,la réglementation n'est pas appliquée et pas de contrôles Que font les autorités?