Archives
les etats generauxles themesles temoignagesparticiper a la consultationliens utiles

Thème : Quels projets structurants pour l'avenir de chaque territoire ?

DES RPOJETS A LA DIMENSION D'UN PAYS EN VOIE DE DELOPPEMENT

Les politique publiques des 20 dernières années ont vu éclore de multiples projets , parfois farfelus , parfois structurants mais tellement difficiles à emerger ou à etre perennises dans le temps .
Chaque collectivité , à son niveau de compétence y va de son projet , chaque maire , chaque president d'intercommunalité , de conseil général , de conseil regional a son projet pour la Martinique , un territoire de 1000 km2 avec 34 (pas 36 000) commmunes
Un systeme de transport pour la CACEm , un autre pour la CAESm , un autre encore pour le nord (pas encore ) , un pour la région et le conseil géneral
cala fait beaucou^p
Idem pour les politiques de l'emploi (Etat , region , encore les memes )
politique de developpement eco , idem
Pauvre martinique ? qui veut se developper pourtant , depis plus d'un siècle qu'elle est sortie de l'esclavage
Pourquoi , l'etat dans son role federateur n'impulse t-il pas une veritable politique , avec des acteurs diversifiés certes , chacun y jouera son role , mais une seule politique de transport , de developpement eco, mais une seule ditrection , celle du developpement ecoomique et social
Au lieu de cela , le projet elaboré par un president actuel peut etre défait par son successeur , refait , avec une nouvelle couche de dépenses
a-t-on jamais pansé à cumuler sur 20 ans la somme des investissement faits par l'ensemble de ces acteurs pour le seul transport ou l' aide à l'insertion ?
n'y aurait -il pas là de qoui à payer 2 ou 3 Tramyays , à aider des centaines d'entreprise pour leur fonds de roulement (une banque de developpement en Martinique , une utopie ? ) , ou des milliers de chomeurs .
il faut de la cohérence , du suivi de projet (un projet peut-il etre mis au placard , d'un coup de baguette en faisant fi du malheurex contribuable , vache à lait qui le finance par des impots exhorbitants )
Determiner ce qui est necessaire au developpement de la Martinique , une fois pour toute (le transport par exemple ) , sans parti pris politique (quand je pernds un bus , je ne me pose pas de question sur l'origine politique de droite ou de gauche du porteur de projet )
Et que l'Etat s'implique , finance un projet démarré aide quel que soit le gouvernement en place ..

Deuxième reflexion : Nous sommes sur une ile et donc confrontés à l'exiguité du teritoire .celui qui n'aime pas la mer , qui veut se ressourcer à l'heure du repas ou le week-end , comment peut-il faire ?Il manque des parcs , des espaces verts ou se rendre les week-end , afin d'y piqueniquer .
S'ils existent (forets domoniales par exemple ) ll faut y aller avec un régiment de gendarmes car colonisées par des individus qui y font leurs traffics ,ou ils n'e sont pas dotés d'&quipements suffisants ou sécurisés .
La population martiniquaise vit sous pression (embouteillages monstres , insécurié ) et n'a pas beaucoup d'occasions à part les manfestations privées et payantes lui perlmettant d'evacuer ce stressou les fêtes patronales de moins en moins prisées .
il faut des parcs nationaux , des salles de sport destinées non uniquement aux footballeurs ou aux sportifs de haut niveau
Il faut permettre aux enfants de se dépenser sans que les parents aient à se ruiner en cours privés , aux adolescents de pratiquer les activités qu'ils aiment (skate , musique , velo etc ) , ils seront peu-etre moins violents
le sport est necessaire on l'entend à longeur d'année mais ou peut-il se pratiquer si l'on ne peut payer un abonnement de 600 € par an , si on n'est pas athlète ou footballeur ?
La politique sportive participe au bien etre d'une population
selon la richesse d'un teritoire , dune commune on peut avoir cette chance .Mais quand le maire n'est pas sensibilisé à cette problématique ou ne peut pas ?
Cela devrait etre une cause nationale de sante publique

des equipements structurants , strutcturants également la personnalité , le bien etre , le developpement economique .
pas besoin d'équipements dignes d'un pays de 50 millions d'habitants " , de projets pharaoniques , juste des projets à la mesure de notre ile et necessaires à l'amélioration de la qualité de vie
cela necessite , un bonne politique d'amenagement du territoire , concertée avec les differents acteurs , une politique de foncier , bref seul l' Etat ou un projet martinique mené à sont terme pourront y parvenir
dabord penser l'homme ,
Que souhaite ,le martiniquais ? en matière de sport , de transport ?
Il faudrait le lui demander d'où l'utilité de cette consultation