Archives
les etats generauxles themesles temoignagesparticiper a la consultationliens utiles
Thème : Comment limiter les importations et augmenter la production locale ?

Créer une banque de développement

Ce qu'ont écrit les internautes sur le même sujet. Cliquez ci-dessous pour en lire le détail.
une banque de développementdjnno, Guadeloupe
2.5
Thème : Comment limiter les importations et augmenter la production locale ?

Créer une banque de développement

Vous répondez à ce commentaire :

ce serait bien d'avoir une banque mais avec quel argent?

Thème : Comment limiter les importations et augmenter la production locale ?

Créer une banque de développement

Vous répondez à ce commentaire :

L'idée est bonne s'il s'agit d'une banque locale de développement.

Les Guadeloupéens accepteraient de déposer des fonds à un taux du livret A à condition que ces fonds servent de préférence au développement industriel, agricole, de pêche, d'autres secteurs viables de notre économie locale. L'état, les collectivités locales, les grandes entreprises florissantes ( assurances, pompes funèbres...) alimenteraient également ces fonds.

Après la période d'épreuve du système , s'il fonctionne bien ,on pourrait faire appel à d'autres fonds à un taux plus élevé de dividende vers tous ceux qui veulent investir chez nous( hexagonaux, caribéens, chinois...). Mais attention, il faudrait sortir du système de grève générale à répétition qui ferait fuir tous les investisseurs de capitaux , car pour que cela réussîsse, il faut que les entreprises locales prospèrent. Personne n'investira de l'argent à fonds perdus , même chez nous.

Thème : Comment limiter les importations et augmenter la production locale ?

Créer une banque de développement

Vous répondez à ce commentaire :

Elle devrait étre gérée par "l'assemblée unique" locale...

Ne servir que des interets locaux (sans tomber dans le nombrilisme). Et surtout ne pas reprendre les théses du modèle de Milton Friedman, ultra-liberal, ultra-occidentale, inhumain et parfaitement raciste ... dans lequel nous sommes depuis quelques dizaines d'années et avec les effets que nous constatons !
Ex: " ... Personne n'investira de l'argent à fonds perdus ... dixit Pelage DORSAN"; Bien sur !!! Mais le taux du livret d'épargne "A" est de 1.75% !!! ... 2.5% pour le Plan d'épargne logement (PEL) !... 2.25% pour le Livret d'epargne populaire (PEL) ... 1.25% pour les autres ... Au 1er mai 2009.
Alors pourquoi faudrait-il que cette "banque" locale offre plus que 2.5 % ?.. Pourquoi faire appel aux "capitalistes" plutot qu'à l'epargne populaire ?.. Pourquoi choisir d'enrichir les autres tout en s'appauvrissant soi-même ?..

Il faut aussi choisir de sortir du colonialisme monetaire ! Forme comme une autre de domination des "rusés" sur les "naifs"...

La gestion des fonds n'est pas le probleme.
Le probleme est d'arriver à SURVELLLER et CONTROLER cette "Banque"; d'éviter qu'elle ne tombe sous la mainmise monopolistique ,oligarchique ou mafieuse d'un groupe quelconque, (comme celà s'est déjà produit au profit de l'etat Francais ... sous la houlette de Bercy !).

Si l'Etat Francais respecte sa doctrine, elle refusera systematiquement - sans reflechir - comme elle a l'habitude de le faire ! (Bercy vient dailleur de preciser à la Presidence de la Republique que la gestion des flux monetaires ou bancaires etaient du domaine exclusif de l'Art 73 ... Meme si , dans d'autres domaines, on avait choisi le 74 !).

Ou elle revoie sa doctrine d'Etat ou il faudra que nous demandions notre INDEPENDANCE !
Vaste programme !..

Thème : Comment limiter les importations et augmenter la production locale ?

Créer une banque de développement

Vous répondez à ce commentaire :

Avant tout une façon de vivre à s'imposer: LOCAVORE
C'est à dire la consommation des produits de PROXIMITE et de SAISON.
En faisant ainsi, on favorise le développement de la production à coup sûr.
Mais question, lorsque la production n'arrive pas ou jamais à suivre la demande ?
Mettre en place une banque de développement pour favoriser l'importation au meilleur prix (pour obtenir cela, le volume de l'achat sera important forcément donc son montant achat trop risqué pour un privé. Permettre une banque de financer cet achat et imposer aux grossistes en contrepartie pour un écoulement rapide du produit importé, pour éviter les pertes et éviter toute spéculation. Il faudra que la moitié de la commande soit vendue au prix moyen le plus courant et permettre de payer en totalité la commande. Ainsi, le reste permettra de faire baisser ce prix moyen et d'attendre un prochain approvisionnement et un bénéfice certain si les termes du contrat sont respectés.
La banque de développement favorisera l'exportation des produits locaux en SURPLUS pour la saison et trouvera une filière d'acheminement pour pouvoir concurrencer les produits du même type. ( à financer éventuellement, exemple: affréter chaque semaine 2 avions cargo pour la production locale)
Pour les grossistes locaux profiter de ces deux avions cargo pour faire venir à moindre coût leurs produits (un prix forfaitaire (poids/volume) peut être fixé), et permettre à pas mal de produits à se vendre mieux, donc plus vite, donc permettre de développer des centrales d'achat par famille (hifi éléctroménager, meuble, linge, informatique) afin de réguler les prix pour les professionnels.

Permettre une section dans cette banque pour les professions libérales (leur installation) , les entrepreneurs (aide à la création de 10 000€ max,) les salariés pour racheter des crédits revolving et les regrouper en une traite, moindre car plus étalée dans le temps et avec un taux préférentiel, afin de "redémarrer" dans vie et avec l'obligation de ne jamais plus dépasser les 37% d'endettement..