Archives
les etats generauxles themesles temoignagesparticiper a la consultationliens utiles
Thème : Quelle relation faut-il développer avec les voisins de chaque territoire d'Outre-Mer ?

Créer un statut transfrontalier

Ce qu'ont écrit les internautes sur le même sujet. Cliquez ci-dessous pour en lire le détail.
La coopération transfontalierMATHURIN, Guyane
2.833335
Thème : Quelle relation faut-il développer avec les voisins de chaque territoire d'Outre-Mer ?

Créer un statut transfrontalier

Vous répondez à ce commentaire :

Cette idée pourrait être une base d'une coopération de développement locale du bassin amazonien dont la Guyane dépend géographiquement.
Les modalités de coopération transfrontalières devraient se porter à mon avis sur les critères d'accord sur les principes de normalisations suivantes:
- des produits
- la justice
- harmonisations des fiscalités
- Formations aux normes européennes ou créations d'une norme que les différentes parties ayant une légitimité reconnu (union européenne, état, région et les pays transfrontaliers).
- plate-formes scientifiques, et de recherches sur différents domaines (bois, environnement, technologiques, ...)
- médicosociale
- sécurité civile
- économie sociale
- développement économique sur certains domaines d'activités

Le gros problème, pour ce genre de coopération est de parvenir à harmoniser la législation de chaque pays dans différents domaines tels que la justice, la fiscalité, la souveraineté nationale, parmi les plus importantes. Surtout que les sujets traité ne se feront pas par nos élus mais par l'UE ou/et l'état. Ce qui rejoins l'idée d'un statut autre que celui en place (article 73), mais avec des modalités d'application spécifiques aux besoins locaux et aux contraintes internationales.

Thème : Quelle relation faut-il développer avec les voisins de chaque territoire d'Outre-Mer ?

Créer un statut transfrontalier

Vous répondez à ce commentaire :

Il existe une loi fédérale au Brésil (décret 86.715 10/12/1981 art 37) qui permet aux étrangers frontaliers de passer du temps paisiblement dans les villes territoriales frontalières, à condition d'être munis d'un document de le pays prouvant leur identité (CNI). Pourquoi ne pas faire appliquer un décret en ce sens en Guyane, en réciprocité avec le Brésil, cela simplifierait grandement la vie des habitants de St Georges, et aurait pour conséquence de créer un statut transfrontalier (Cf faciliter la mobilité entre la guyane et le mercosur).

Thème : Quelle relation faut-il développer avec les voisins de chaque territoire d'Outre-Mer ?

Créer un statut transfrontalier

Vous répondez à ce commentaire :

L'article de loi en question :
" Art . 37 - Ao natural de país limítrofe, domiciliado em cidade contígua ao território nacional, respeitados os interesses da segurança nacional, poder-se-á permitir a entrada nos municípios fronteiriços a seu respectivo país, desde que apresente carteira de identidade válida, emitida por autoridade competente do seu país. "
Version traduite :
Art. 37 - Celui qui a la nationalité d'un pays limitrophe (avec le Brésil), domicilié dans une ville contiguë au territoire national (Brésilien), qui respecte les intérêts de sécurité nationale, peut être admis à la frontière des villes de leurs pays respectifs, à condition qu'ils présentent une carte d'identité valide, délivré par l'autorité de son pays.