Archives
les etats generauxles themesles temoignagesparticiper a la consultationliens utiles

Thème : Comment améliorer l'insertion des jeunes et garantir l'égalité des chances ?

Création d'emploi pour les jeunes

On arrête pas d'entendre que de plus en plus de jeunes Réunionnais titulaires d'un diplôme technique ou universitaire n'ont pas accès à un emploi à plein temps quand ils se retrouvent sur le marché de l'emploi. Si tel est la cas, pourquoi ne pas réinstiuer dans un premier temps le congé solidarité et secondo arrêter l'emploi des VCAT dans les DOM en réorientant les budgets vers la création d'emploi perenne. Ces mesures n'absorberont pas en totalité le chomâge des jeunes diplomés à la Réunion, mais permettra à beaucoup de déclencher un emploi durable

Sur le congé solidarité (reprise de la LOOM)

OBJECTIF
-Institué un dispositif de préretraite spécifique prenant en compte leur situation démographique particulière et la mise en place tardive des régimes de protection sociale.
-Favoriser la solidarité entre les générations

DESCRIPTION DE LA MESURE

Il s’agit d’organiser le départ en préretraite des actifs agés de 55 ans afin de permettre l’embauche des jeunes
lLa mise en place de ce dispositif passe par la signature de :

1- Une convention cadre conclue entre l’Etat, le Conseil Régional ou le Conseil Général, les organisations syndicales d’employeurs et de salariés dans le Département.Cette convention fixe les modalités d’ouverture du droit à l’allocation de congé-solidarité.
2- Une convention de congé solidarité conclu entre l’Etat et l’Employeur qui fixe les conditions de mise en œuvre du dispositif dans l’entreprise et prévoit les engagements de l’Etat et de l’entreprise. Seules les entreprises ayant adoptées les 35 heures peuvent conclurent une telle convention. Pour chaque salarié adhérant à la convention de congé-solidarité, l’employeur doit embaucher un jeune agé de moins de 30 ans sous contrat à durée déterminée fixant un horaire au moins égal à celui du salarié remplacé et conclu dans le délai fixé par cette convention et qui ne peut excéder 6 mois.

BENEFICIAIRES

-les salariés employés dans l’entreprise depuis au moins 5 ans à la date de leurs adhésion à la convention d’application du congé-solidarité et ayant atteint à cette date l’age de 55 ans et justifiant d’une durée d’activité salariée d’au moins dix ans.
-l’embauche doit concerner un jeune agé de 30 ans au plus.

Il faudra déterminer l’impact financier pour les bénéficiaires ainsi que la date limite et le financement du dispositif. Sur ce dernier la loom a prévue Etat (au maximum 60%), l’entreprise, le Conseil Régional ou Général.

Fin des contrats VCAT

C'est un sujet relativement important car cela affecte directement l'emploi des jeunes diplômés à la Réunion. A l'origine les contrats de VAT étaient institués pour combler le manque de compétence sur l'île.
Aujourd'hui la donne a changé car les carences que comptaient la Réunion en matière de compétences sont comblées aujourd'hui par jeunes diplômés sortant des grandes écoles
Les établissements publics entre autre sont friands de cette main d'oeuvre précaire et en mettant un terme à cette mesure, cela permettra peut être aux établissements accueillant actuellement des VCAT d'ouvrir des postes et de déboucher sur des emplois pérennes. Nous sommes personnellement convaincu que cela débouchera sur la création de poste
Je mesure également également les conséquences si le gouvernement met un terme à cette mesure, mais il faut mener une étude plus exhaustive.