Archives
les etats generauxles themesles temoignagesparticiper a la consultationliens utiles

Thème : Comment mieux organiser la gestion des collectivités et de l'Etat ?

Controler pour assurer l'égalité et l'impartialité

GOUVERNANCE CONTROL:

Pour procéder à une évolution institutionnelle ou à un changement de statut, ilfuat obligatoirement faire au préalable un état des lieux et un bilan du statut-quo.
Ne pas vouloir procéder à un bilan est une forme de malhonèteté intellectuelle car un bilan est mettrait en exergue les carences de nos élus qui ne pourraient plus alolrs se dédouaner et prétendre comme à leur habitude, être victime de 'un Etat arogant qui se désengage".
Depuis 1982 date de la régionalisation, tous les pouvoirs qu'ils soient de droite ou de gauche ont TOUS pratiqué une "POLITIQUE CLANIQUE".
Une autonomie ne ferait qu'accentuer cette dérive et nous mènerait à une république bannanière (Polynésie?).

Cette politique clanique introduit la culture du "piston" et du favoritisme.
Essayez donc si vous êtes président d'une organisation de tourisme par exemple d'obtenir unesubvention auand votre organisme dépend d'un élu de l'oppposition?

Essayez donc, si vous ête président d'une association d'obtenir uen subvention pour la réalisation d'un spectacle culturel, si vous n'avez pas le "piston" ou su montrer "patte blanche" ?

Vous n'obtiendrez même pas de réponse, alors que d'autres, ceux du "clan" obteindront des sommes pharaoniques sans dossiers pour des spectacles tellement médiocres qu'ils vous laisseront pantois.
Et les exemples sont légions!

Les médias sont aux ordres du pouvoir.Cette politique clanique s'épanouit par la pensée unique, l'opposition est muselée, ce qui permet au LKP mais à n'importe quel contestataire à la mode de s'engouffrer dans le vide ainsi créer.

Les citoyens victimes de "discrimination politique" n'ont aucune solution pour dénoncer ce systèle de favoritisme .
résultat : des centaines de guadeloupéens fourmillent de brillantes idées qui n'ont aucunes chance d'aboutir parcequ'ils n'appartiennent pas au "clan "
Ainsi la Guadeloupe passe en permanence à côté de tas de projets innovants qui pourraient avoir des retombées économiques très importantes pour le pays.

Il faut donc mettre fin à cette politique clanique comment? par la création d'une commission de controle dont le rôle serait de ::
1 contrôler l'(attribution des marchés publics
2 assister (voir sieger de droit) aux commissions permanentes
3 Etre uen voie de recours pour toutes les victimes de discrimination politique
4 Exiger des entreprises européennes qui perçoivent des aides publiques l'embauche d'un certain quotas d'autochtones à qualification et compétences égales
5 limiter la gabégie : par exemple que dire de ces concert et festivals subventionnés comme par un contrat d'exploitation et pourlesquels nous devons encore payer très chers la participation? peut on subventionné un concert des centainnes de milliers d'euros d'argent public pour que l'entrée en dépasse 40€ par personne.
6 pouvoir destituer le président

Pour garantir cette commission spécial de la corruption ambiante il faut la composer de personne extérieur à la Guadeloupe pourquoi pas des ultra marins sélectionner pour unepériode courte (comme des jurés) parmi a sociétée civile.
Egalement il faut limiter les mandats des participants à cette commission de control et leurs possibilité de "rempiler "