Archives
les etats generauxles themesles temoignagesparticiper a la consultationliens utiles

Thème : Comment mieux organiser la gestion des collectivités et de l'Etat ?

Au sujet de la Gouvernance

Au sujet de la gouvernance

Gabrielle Fontaine
Mardi 12 Mai

Je suis retraitée de l’Education Nationale et je me souviens de la crainte qui s’était emparée des Réunionnais lorsque le 1er Recteur a été nommé. Du fait que nous ne dépendions plus de l’Académie d’Aix-Marseille, le bruit avait couru que les diplômes délivrés par l’Académie de la Réunion auraient perdu de valeur et de fiabilité… Depuis, de l’eau a coulé sous les ponts… et nus n’en sommes pas morts…. Au contraire, nous avons gagné en crédibilité et l’Académie de la Réunion n’a pas à rougir face aux autres ! Ce qui est possible dans le domaine de l’éducation peut l’être du point de vue de l’organisation politique et administrative de notre île. Il serait souhaitable que nous saisissions notre chance et que nous devenions force de proposition dans la Gouvernance.

Depuis toujours, par peur d’être « largués » nous marchons sur la tête. Du plus loin que je me souvienne, le spectre de « l’abandon » de la « Mère Patrie » a été érigé en drapeau pour nous maintenir en une espèce de dépendance malsaine. Nous sommes une Région monodépartementale ce qui est une hérésie en soi. Le célèbre « coup’ pas nous » a tout bouleversé et sous couvert de nous empêcher d’être « largués » a abouti à l’inverse, à nous maintenir dans une spécificité à nulle autre pareille… Et je me tais volontairement sur les vrais objectifs de cet épisode politique…

Chez nous, les cantons sont des « morceaux » de communes… Ainsi la plus grande aberration reste Saint-Denis qui est la seule Une commune, Une circonscription et neuf cantons… Nous avons à la Réunion 24 maires qui détiennent le pouvoir. En métropole ces 24 communes seraient 24 cantons et les 45 ou 46 cantons que compte le département seraient des communes.

Comme en France Métropolitaine, par son rapport à l’organisation Européenne on se plaint du nombre pléthorique de communes, je pense qu’il serait bon de profiter de notre candidature pour être un modèle de gouvernance à l’échelon Régional.

Nous profiterions des Municipales non seulement pour élire nos 24 maires, mais également pour élire nos Représentants aux communautés de communes ou communautés d’agglomérations. En prenant bien soin que des personnes différentes soient en position d’éligibilité sur les listes et que chaque commune y soit représentée en fonction de son nombre d’habitants de manière à déconcerter les pouvoirs.

Dans les grandes villes (Saint-Denis, Saint-Pierre et Saint-Paul) les « cantons » actuels deviendraient des sortes d’Arrondissements. Le Département en tant que tel serait purement et simplement supprimé. Tandis que les compétences, les forces vives et le Patrimoine du Conseil général seraient répartis entre la Région et les Communauté de Communes ou d’agglomérations. Ce partage doit être clair et objectif pour nune meilleure compréhension des usagers, sans chevauchement inutile, de manière à ce que chaque collectivité s’y retrouve.

Dans ce cadre Mayotte deviendrait non pas un département mais une communauté d’agglomérations.

Il faudrait envisager la création d’une 6ème circonscription de Mayotte, pour une meilleure représentativité à l’Assemblée Nationale. De la même manière, le nombre de sénateurs devraient augmenter. La Région Réunion deviendrait une Région Indian-Océanique en incluant Mayotte.

Nos élus signeraient une charte de Bonne Conduite selon laquelle chacun n’exercerait qu’un seul mandat… Pour ce faire il faudrait revoir le statut de l’Elu et le faire appliquer… Tout travail mérite salaire et les salaires de nos élus devraient être revus et corrigés de manière à ce qu’ils perçoivent une juste et correcte rémunération…Une Commission de Contrôle devrait être mise en place pour mettre en évidence les abus de toute sorte… les manquements… les absences, le délit de favoritisme ect… Cette Commission composée d’hommes de loi, d’anciens élus, de citoyens lambdas, présidée par le préfet de Région pourrait être sollicitée par tout citoyen s’estimant abusé, grugé. Les élus doivent être formés et nous nous devons de nous doter d’un encadrement plus compétent et motivé, même si nous devons le chercher ailleurs…

Cette réorganisation aurait le mérite de mettre nos élus au travail, de les décharger de certaines contraintes d’« ubiquité » actuelle… de les rapprocher de leurs électeurs en faisant en sorte qu’ils ne soient pas pris entre deux Avions.

La 1ère tâche de la Commission de contrôle serait de détecter les « profiteurs », ceux qui en douce gravitent autour des élus et continuent à profiter largement du système tout en étant improductif.

A propos de « voyages» aux frais des collectivités je suis sûre qu’une enquête menée à son terme sans faux fuyants sur l’identité des passagers des Avions en partance pour la Métropole permettrait de remettre les choses en place et de créer une « banque de voyages » pour mettre la Métropole à portée des plus démunis. C'est-à-dire de Réaliser la Continuité territoriale.

Loin de moi, l’idée de confiner nos élus dans l’île… Tous nous devons partir pour combattre l’insularité, pour se former, pour être en contact avec d’autres… et c’est fondamental pour l’avenir de l’île.

Je reste persuadée que sans prise en compte d’une nouvelle organisation administrative et politique, rien ne sera possible…

Ce sont les fondations de Bâtiment REUNION reste à eu définir les Murs et le Toit.

Gabrielle Fontaine

Saint-Denis le 5-05-09

[