Archives
les etats generauxles themesles temoignagesparticiper a la consultationliens utiles

Thème : Comment favoriser le dialogue social et l'accès à la formation professionnelle ?

Application du code de travail et des conventions collectives

A la Réunion le code du travail est bafoué. Rare sont les entreprises qui applique les droits de leur salarié selon les lois. Beaucoup d'entreprise de transport n'apliquant pas la convention collective du transport applique une politique de bas prix , couvrant à peine les charges de l'entreprise. La convention condamne ces procédés qui ont pour répercussion un bas salaire pour les salariés. Une re-structuration des entreprises, un suivi direct de leur procédé, des inspections permanentes améliorerais les conditions de l'employé. Y a trop de laisser aller dans ce domaine et trop de profit.

Thème : Comment favoriser le dialogue social et l'accès à la formation professionnelle ?

Application du code de travail et des conventions collectives

Vous répondez à ce commentaire :

Je suis vraiment outré quand je me rend compte comment à la Réunion certains chefs d'entreprise profite d'un taux de chômage record pour exploiter des personnes préférant subir que de perdre un travail si difficile à trouver.
J'ai fait l'expérience de travailler plus 51 heures par semaine payer 35h et le jour ou j'ai demander une augmentation, j'ai été licencié!
Il faut trouver un nouveau système très rapidement pour changer la mentalité de ces chefs d'entreprise qui ne se cachent pas car ils ont très peu de chance d'avoir des soucis car il n'y a aucunes instances réellement efficace (en tout cas à la Réunion on peut oublier les prud'hommes dirigés par ces mêmes personnes qui exploitent leurs employés).

Thème : Comment favoriser le dialogue social et l'accès à la formation professionnelle ?

Application du code de travail et des conventions collectives

Vous répondez à ce commentaire :

Je suis d'accord, les employeurs font pression sur les salariés car ils savent que nombreux sont ceux qui sont au chômage.
Une des priorités est aussi de lutter contre le travail dissimulé et contre la systématisation des contrats aidés. Les entreprises entretiennent le chômage à la Réunion en n'embauchant que des personnes éligibles aux contrats aidés. Elles favorisent la précarité car aucune possibilité de contrat pérenne n'est proposé à ces salariés sur lesquelles elles ne font qu'abuser