Archives
les etats generauxles themesles temoignagesparticiper a la consultationliens utiles

Thème : Quel travail faut-il accomplir pour réconcilier la mémoire, la culture et l'identité ?

acte de reconnaissance

Par la reconnaissance des cultures plurielles et singulières qui fondent l'identité de la société réunionnaise. Instituer du commun en respectant nos différences. C'est un travail sur la durée. Faire que chaque individu se sente acteur de sa vie et citoyen de sa région. Un feed-back serait intéressant sur les différentes ethnies de l'ïle, pour reconstituer l'individu exilé et sans mémoire. Le tout assemblé constiturait une mémoire collective et constructive, car chacun a à apporter a l'autre : agriculture, santé, éducation, savoir-faire artisanal... La mémoire est constituée d'histoire(s). Ici l'histoire a été écrite au profit de la France : c'était l'époque du colonialisme, des conquistadores... A l'école, les enfants ont appris à dire "nos ancêtres les Gaulois", si c'était vrai pour certains pour beaucoup d'autres non. et c'est cela qui a contribuer à effacer la mémoire, galvauder la culture et inhiber l'identité.. De plus nos parents ont été élevés dans un contexte de servitude, donc difficile encore pour beaucoup d'entre nous de s'affirmer, de dire non!, Il y a des frustrations qui engendrent des dérives et d'autres difficultés d'insertion. Il faut une reconnaissance de la souffrance subie il y a 4 siècles et qui perdure dans l'âme du réunionnais. Nous devons être considérés comme tout indivdu tel un seigneur de passage dans cette vie.